Nootropique naturel

Le café, nootropique naturel le plus consommé

Le café est un nootropique naturel très consommé à travers le monde. Est-il bon ou mauvais pour la santé ? Cet article vous détaille l’essentiel que vous devez savoir sur ce nootropique naturel.

Nootropique : Définition

On peut définir un nootropique comme étant une substance  qui stimule le cerveau, autrement dit, un stimulant cognitif. En anglais, on qualifie un tel stimulant de « smart drug », ou encore médicament intelligent. Cependant, un nootropique est-il sans danger pour la santé ? Il convient de noter qu’un nootropique fait référence à toute substance naturelle ou synthétique qui peut avoir un impact positif sur les capacités mentales. Généralement, on distingue trois grandes catégories de nootropiques à savoir les compléments alimentaires, les composés synthétiques et les médicaments sur ordonnance.

Nootropique naturel : qu’est-ce que le café ?

Nootropique naturel - Le Café
Nootropique naturel – Le Café

Le café est l’une des boissons que l’on consomme le plus au monde. Il s’agit en réalité d’une graine qui provient d’un arbre tropical appelé le caféier. Les feuilles de cet arbre deviennent des baies rouges qui contiennent des graines de café, généralement de couleur verte. Deux variétés de café dominent la culture : l’Arabica et le Robusta.

Cultivé dans plusieurs pays, le café aurait un apport en antioxydant élevé et contiendrait des vitamines, des minéraux ainsi que de la caféine. La caféine est un stimulant naturel qu’on retrouve en petites quantités dans les boissons gazeuses, le thé et le chocolat. À vrai dire, il s’agit de la substance psychoactive la plus consommée, mais aussi celle qui confère au café des propriétés presque addictives. La caféine peut avoir plusieurs effets sur le corps, notamment celui  de stimuler le métabolisme, d’améliorer les performances physiques et de stimuler l’humeur.

D’un autre côté, on reconnaît également les effets de la caféine sur le cerveau. À cet égard, elle favorise l’augmentation de la  vigilance, la concentration, et permet de trouver de la motivation pour travailler. La quantité de caféine qu’on retrouve dans le café ne demeure pas standard. Par exemple, certaines tasses de café peuvent en contenir plus que d’autres. Cependant, pour la plupart, une tasse de café peut contenir la quantité nécessaire de caféine pour avoir des effets considérables sur la majorité des consommateurs. Une fois consommée, la caféine peut prendre à peu près 30 à 60 minutes pour atteindre son niveau maximal dans le sang. Les effets peuvent durer entre 3 et 9 heures. Tout dépend de la personne qui la consomme. En gros, nous voyons que le café contient de la caféine, qui est un stimulant naturel responsable des propriétés addictives du café.

Quels sont les effets de la caféine sur le cerveau ?

On consomme beaucoup le café à cause de la caféine qu’il contient et des effets que celle-ci a sur le cerveau. On ne peut donc pas parler du café sans faire mention des effets de la caféine. L’effet stimulant  du café n’est dû à rien d’autre si ce n’est la caféine qui se trouve dans ce dernier. Lorsque nous consommons de la caféine, notre intestin l’absorbe immédiatement avant que celle-ci ne se dirige vers le cerveau. Une fois que la caféine atteint le cerveau, elle produit directement un effet stimulant sur les cellules du cerveau.

Par ailleurs, la formule chimique de la caféine se rapproche de celle de l’adénosine. L’adénosine  est une molécule qui produit un effet relaxant sur le système nerveux central. Cela permet donc à la caféine de s’intégrer dans les récepteurs de l’adénosine dans le cerveau. Elle les bloque ainsi et empêche l’adénosine de se lier à ces récepteurs pour produire une sensation de fatigue. En retour, les récepteurs bloqués stimulent la libération d’autres stimulants naturels et permettent à certains d’entre eux, tels que la dopamine, de fonctionner plus efficacement. Le sujet qui consomme le café sent alors sa vigilance s’améliorer et ses sensations de fatigues réduites.

En d’autres termes, la caféine agit de deux manières. Premièrement, elle agit en empêchant les cellules cérébrales de signaler la fatigue. Puis, elle amène le corps à libérer d’autres stimulants tout en intensifiant leurs effets. Par conséquent, l’effet de la caféine sur le cerveau consiste à améliorer la vigilance et la concentration. Il permet aussi de développer la confiance en soi, de trouver de motivation pour travailler et de ressentir une sensation de bien-être. Donc, en gros, la caféine agit comme un stimulant sur le cerveau, en réduisant la sensation de fatigue et augmentant la vigilance et la concentration.

Nootropique naturel : Pourquoi la caféine devient-elle une addiction ?

Tout comme avec d’autres substances addictives, la caféine peut créer de l’addiction. Consommer régulièrement et constamment de la caféine pourrait modifier la chimie du cerveau. À titre d’exemple, les neurones et les cellules gliales peuvent enclencher la production de plus de récepteurs d’adénosine dans le but de niveler ceux que la caféine a bloqués. La quantité plus accrue de récepteurs vous amène par conséquent à consommer une quantité importante de caféine afin d’en obtenir la même dose de caféine. On comprend alors pourquoi certains consommateurs réguliers de café développent avec le temps une dépendance.

Par ailleurs, cesser soudainement de prendre de la caféine peut subitement laisser le cerveau avec plusieurs récepteurs libres auxquels l’adénosine pourra éventuellement s’attacher. Cela peut entraîner une forte sensation de fatigue. On considère cela comme la principale raison des symptômes de sevrage de la caféine qui surviennent souvent lorsqu’on fait un sevrage brutal. Pendant que consommer quotidiennement de la caféine crée une dépendance physique, le fait de prendre régulièrement du café peut contribuer au développement d’une dépendance comportementale.

À la différence de la dépendance physique qui est causée par la consommation de caféine, la dépendance liée aux comportements peut ne pas être occasionnée par la consommation de caféine. La caféine peut créer une dépendance en raison des changements qu’elle provoque dans le cerveau. Aussi, consommer le café produit des effets positifs, ce qui amène à en consommer régulièrement.

Nootropique naturel : quels sont les avantages du café sur la santé ?

Nootropique naturel - Les avantages du café sur la santé
Nootropique naturel – Les avantages du café sur la santé

La consommation du café, ce nootropique naturel, a des effets bénéfiques pour la santé. Parmi les plus connus, il y a tout d’abord l’amélioration de la fonction cérébrale. Consommer le café contribue à l’amélioration de la vigilance, du temps de réaction ainsi que la mémoire à court terme.  Il permet également de limiter l’apparition des risques liés à la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. En deuxième lieu, le café permet d’améliorer l’humeur. Il constitue un nootropique qui permet de réduire les symptômes de la dépression. En réalité, des études effectuées ont montré que ceux qui consomment régulièrement le café sont moins susceptibles de tomber dans un état dépressif et suicidaire.

D’un autre côté, le café permet d’augmenter son métabolisme. En réalité, consommer quotidiennement le café permettrait de stimuler son métabolisme et de brûler les graisses. En plus de cela, pour améliorer ses performances physiques, on peut consommer le café. Il permet de résister à la fatigue. Ce nootropique naturel offre également une protection contre les maladies cardiaques et le diabète. La prise permanente du café permet de réduire chez certains sujets, le risque d’attraper le diabète de type 2 de même que les maladies cardiovasculaires.

Nootropique naturel : quels sont les effets secondaires du café ?

Nootropique naturel - Les effets secondaires du café
Nootropique naturel – Les effets secondaires du café

Il est vrai que le café a de nombreux avantages sur la santé. Cependant, il convient de noter que consommer beaucoup de café quotidiennement peut devenir plus préjudiciable que profitable. Pour cela, il est préférable et recommandé de consommer le café modérément. En plus de cela, certaines personnes devraient carrément éviter de consommer le café ou en consommer de petites quantités. À titre d’exemple, le café est un nootropique qui peut causer l’anxiété et donner de l’insomnie.

Chez certaines personnes, il peut provoquer de la nervosité ainsi des palpitations cardiaques. Consommer une quantité élevée de café peut également être une source de maux de tête. Outre cela, consommer plus de café qu’il n’en faut peut augmenter également la pression artérielle et la production d’urine chez certains consommateurs.

Dans certains cas rares, les consommateurs qui ont un métabolisme lent peuvent encourir le risque de crise cardiaque en prenant du café. Par ailleurs, ceux qui prennent des médicaments antidépresseurs devraient éviter la prise du café. Ces derniers peuvent provoquer les effets secondaires de nootropique naturel. Aussi, on conseille souvent aux femmes enceintes et à celles allaitantes de limiter leur consommation quotidienne du café ou même de ne pas du tout en consommer durant la grossesse. Toutefois, elles peuvent opter pour le café décaféiné. Oui, il est tout à fait possible de retirer la caféine du café avant qu’on ne commercialise celui-ci.

Nootropique naturel : peut-on acheter le café sans ordonnance ?

Le café constitue l’un des nootropique qu’on peut acheter sans ordonnance en France. Des études scientifiques ont prouvé qu’il impacte le système nerveux par son principe actif qu’est la caféine. Même si le café a des effets positifs sur la santé, il ne faut pas dépasser un maximum de 8 tasses par jour, dans sa consommation.

Il ne faut pas oublier que  le café contient des antioxydants naturels et de la caféine. Or, cette dernière constitue une légère forme de psychoactive. Sa consommation sur une longue période peut créer une addiction. En fait, une drogue psychoactive est une substance chimique qui modifie la fonction cérébrale et provoque des changements d’humeur. La Food and Drug Administration (FDA), « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux la reconnaît comme étant un médicament légal et sans danger. Ce n’est toutefois pas une raison pour consommer une dose néfaste de caféine dans plusieurs tasses de café par jour.

Des études effectuées sur le café ont montré qu’en consommer avec modération pourrait réduire les risques à certaines maladies. Il semble donc idéal pour prévenir, mais ne devrait en aucun cas être consommé à titre thérapeutique. Consulter l’avis d’un spécialiste de santé dans ce cas reste souhaitable. Vous pouvez trouver ce nootropique en vente dans les commerces et même en ligne comme sur Amazon.

Notre avis final sur ce nootropique naturel

Le café a des propriétés addictives qui peuvent conduire à une dépendance. Cependant, le risque de dépendance dépend de plusieurs facteurs et peut varier d’un consommateur à l’autre. Ceci étant, si votre consommation actuelle de café ne vous nuit pas, il n’y a probablement pas de quoi vous inquiéter. N’oubliez surtout pas qu’une tasse de café contient à peu près 80 mg à 175 mg de caféine. La teneur en caféine du café dépend de la graine utilisée, du mode de torréfaction et de la manière dont on prépare le café.

Egalement appelée psychostimulant, la caféine entraîne une augmentation de l’éveil, de la vigilance, de la motivation. D’autres stimulants plus puissants que la caféine sont disponibles à l’achat avec une prescription médicale. Il s’agit entre autres de l’Adderall ou de la Ritaline. Le café peut donc bien produire cette sensation d’éveil recherchée par la plupart des consommateurs pour faire face aux diverses tâches quotidiennes. Le café est un nootropique naturel à consommer avec modération.

Si le café traditionnel était le plus consommé, il existe aujourd’hui de nouveaux types de café qui séduisent les consommateurs. Il s’agit entre autres de l’Expresso, de l’Expresso Macchiato, du Cappuccino, du Café latté, du Latté Macchiato, du Café au lait, du Café Moka, etc. Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre café à votre goût.

En résumé

Utiliser le café, nootropique naturel pour stimuler son cerveau pendant un travail professionnel exigeant, est une pratique courante. Toutefois, malgré le côté positif que peut avoir une telle pratique, il ne demeure pas sans effets secondaires. À noter que ces effets varient d’une personne à une autre. Que ce soit l’entrepreneur, le salarié ou le chef d’entreprise, le café dépanne plus d’un aujourd’hui. Toutefois, prendre deux à quatre tasses de café par jour est idéal pour en ressentir les effets positifs. Lorsque vous dépassez un maximum huit tasses par jour, son impact sur votre santé peut être néfaste. Modérez la consommation du café en cas d’effets indésirables. Si vous souffrez de problèmes cardiaques, de problèmes gastriques ou d’une  hypertension artérielle, évitez au maximum la consommation de ce nootropique naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *