Smart-drug - Des produits aux effets stimulants

Qu’est ce qu’une smart-drug ?

La contrainte de performance ainsi que la pression sous-jacente actuelle sont à l’origine de diverses alternatives. Une exigence parfois prononcée envers soi-même est de plus en plus croissante. Au-delà, le recours à certains compléments alimentaires en vue de booster la forme physique et intellectuelle n’est plus un sujet tabou. En la matière, le nootropique naturel à l’exemple de la smart-drug est sollicité. Les nootropiques reçoivent une crédibilité évidente de la couche de jeunes personnes. Ces produits se retrouvent aujourd’hui dans plusieurs domaines dont l’éducation et les secteurs professionnels. La santé et les autres secteurs sont demandeurs. Qu’est-ce qu’une smart-drug ?

La Smart-drug : Définition

Smart-drug - Augmenter le niveau d'attention et de performance
Smart-drug – Augmenter le niveau d’attention et de performance

Une smart-drug est un nootropique définition qui signifie littéralement « qui agit sur l’esprit ». C’est un produit utilisé à des fins d’amélioration de performances intellectuelles, sexuelles et physiques. En effet, il s’agit d’un produit provenant en général des plantes. La production des nootropiques vise essentiellement à prendre en charge des patients particuliers. Ces derniers ont souvent des troubles cognitifs, troubles d’attention et autres.

Actuellement, les personnes normales ont détourné cet objectif à leur profit. Les raisons qui justifient ce détournement se rapportent à la stimulation intellectuelle. Autrement dit, ces produits servent à d’autres fins autres que celles de soigner les malades. Ils servent notamment à la conquête de la performance chez les personnes normales.

Certaines smart-drug à l’instar des smart-drinks et smart-nutrients sont des compléments alimentaires. Ils sont particulièrement riches en éléments nutritionnels. Au nombre de ces derniers, on distingue la vitamine B, la lécithine et les antioxydants. On note aussi la présence de la choline, des acides aminés et de la caféine. Il y a également des extraits de ginseng. Ces composés nutritionnels interviennent surtout dans la préparation de la smart-nutrient.

Les smart-drinks sont composées d’un mélange d’éléments nutritionnels. C’est le cas des vitamines, de la caféine et du guarana en solution aqueuse. Les smart-drinks et les smart-nutrients ne sont pas à confondre avec les smart-products. Ces derniers sont des produits psychostimulants. Les plantes servent essentiellement à fabriquer ces compléments alimentaires. La smart-drug existe sous forme de plusieurs variantes.

La smart-drug comprend essentiellement quatre variantes. On a les energy-drinks, smart-drugs, smart-nutrients et les smart-drinks. Ces produits sont naturels. Ils sont donc formulés sans aucun apport de substances de synthèses à l’image des médicaments. Les smart-drugs naturelles augmentent le potentiel intellectuel. Ils sont également sans nuisances particulières à la santé du consommateur.

Smart-drug : Pourquoi l’utiliser ?

La smart-drug est un psychostimulant efficace. Elle est essentiellement utilisée pour la prise en charge sanitaire de certains cas précis. Il s’agit des personnes atteintes de narcolepsie ou d’hypersomnie. Elle est également utilisée pour soigner les personnes qui souffrent d’un déficit d’attention. Cette perte peut être suivie ou non de l’hyperactivité (TDAH).

L’autre utilisation du nootropique modafinil  consiste à augmenter les aptitudes cognitives. Leur utilisation peu s’accompagner ou non d’effets néfastes. L’emploi des smart-drugs ne vise pas à moduler autrement le cerveau pour rendre plus intelligent. Le principe d’action de ces molécules consiste à stimuler le fonctionnement des cellules du cerveau. Cette stimulation s’effectue de manière à provoquer un rendement optimal.

Autrement dit, le nootropique naturel aide à utiliser le potentiel intellectuel optimal du fonctionnement du cerveau. Les smart-drug sont divisés en fonction de la composition en quatre catégories. Les nootropiques naturels sont composés des extraits de certaines plantes. Au nombre d’elles, on peut citer le ginseng qui booste la mémoire. On a aussi le gingko qui renforce la concentration.

On distingue également les compléments alimentaires à l’image de la caféine et les acides gras Oméga-3. Ces derniers se retrouvent en général chez les poissons gras. Ils contribuent à l’oxygénation du cerveau. Les vitamines ayant un effet avéré sur le fonctionnement de la fonction cognitive contribuent aux différentes formulations. On a par exemple les vitamines B6 et B12.

Certains acides aminés (CDP-choline) agissent comme des nootropiques. Ils optimisent les neurotransmissions cholinergiques pour augmenter le niveau de l’attention. A la CDP-choline, s’ajoute la tyrosine. Celle-ci contribue à la synthèse d’une multitude de neuromédiateurs afin de baisser le niveau de fatigue.

Smart-drug : Nootropique sur prescription    

Cette catégorie de smart-drug n’est pas à libre consommation. Sans une ordonnance de prescription, vous ne pourrez alors pas acheter ces produits. Il s’agit de la Ritaline qui contient du méthylphénidate, de piracetam et  de Modfinil. 

Le méthylphénidate se présente sous deux aspects. La libération instantanée qui a généralement une durée d’action d’environ 3 heures. Il y a aussi la libération prolongée (3 heures) qui prendra un peu plus de temps par rapport à la première forme. Il faut dire que le méthylphénidate soigne en première intention, notamment dans la prise en charge du TDAH.

Le modafinil quant à lui soigne en seconde intention. Certains effets secondaires sont reconnus (tachycardie) pour cette molécule. Il s’agit des effets sur le fonctionnement cardio-vasculaire et des troubles de la pression artérielle. Pour ce faire, un bilan cardiaque est indispensable avant toute prise en charge médicale. Cependant, il n’est pas rare de constater que les étudiants ont un recours non-contrôlé au modafinil.

Cela présente en conséquence un risque majeur pour la sécurité sanitaire. D’autres effets secondaires considérés comme mineurs sont également observés. On distingue entre autres la baisse de l’appétit et le tremblement. Il y a aussi l’agitation et la dépression. Ces effets sont surtout effectifs si l’usage du modafinil se fait de manière prolongée. On pourrait en assister dans ce dernier cas à l’apparition des effets d’addiction.

Le piracetam est un dérivé du GABA. Il est plus connu sous le nom de « nootropyl » qui donne d’ailleurs le nom « nootropique ». Antérieurement, cette molécule contribue à traiter la dyslexie. Le piracetam n’est plus utilisé de nos jours.

 Smart-drug : Le modafinil est-il un dopant ?

L’usage de cette molécule est devenu un phénomène de société. Il suffit juste de se référer au taux croissant de sa consommation. Les étudiants en médecine (15 à 20 %) ont recours à son utilisation. Certains sportifs professionnels de haut niveau consomment également le modafinil. Ce dernier est pourtant classé dans la catégorie des produits dopants. Il accroît à cet effet la vitesse de réactivité. Il améliore en plus considérablement les performances.

Autrement dit, le sportif consommateur tirerait un avantage supplémentaire plutôt injuste. C’est le cas de l’athlète du nom de Kelly WHITE. Elle est une sprinteuse américaine. En effet, cette championne sportive a remporté deux médailles d’or. C’était en 2003, lors du mondial. Il s’agit de celles de 100 mètres et 200 mètres. La joie des Américains était totale. Hélas, le soir même de la victoire, l’agence anti-dopage révèle un constat surprenant. Il s’agit de la présence du modafinil dans l’urine de celle-ci.

Evidemment, les deux médailles lui ont été retirées. La joie n’a duré qu’un instant très éphémère. Il s’en suivra toute une série de sanctions qui mettra d’ailleurs fin à sa carrière.

Smart-drug : Mode d’action du modafinil 

Smart-drug - Stimuler le métabolisme général
Smart-drug – Stimuler le métabolisme général

Cette smart-drug est un sympathomimétique à action centrale. Autrement dit, il imite la stimulation du système nerveux parasympathique. Ce dernier est naturellement stimulé lorsque l’on se trouve en situation de fuite. Cette stimulation met parallèlement en branle plusieurs autres systèmes. On peut citer le fonctionnement cardiaque.

A ce niveau, le cœur accélère son battement en vue d’assurer une bonne irrigation musculaire. On assiste ensuite à une dilatation des bronches pour permettre une bonne respiration. La vasoconstriction périphérique permet par ailleurs que seuls les organes nécessaires reçoivent l’irrigation sanguine. On observe aussi le ralentissement du système digestif ainsi que la rétention urinaire.

De manière résumée, le mode d’action de madafinil s’articule autour des aspects évoqués ci-dessus. Il faut cependant notifier que le principe d’action précis de cette molécule est jusque-là mal connu. Le modafinil agirait par inhibition de la recapture de la dopamine et de la noradrénaline. Cette inhibition se produirait fondamentalement au niveau des neurones du sommeil. Il en résultera alors une baisse considérable de la sensation de sommeil.

Modafinil et effets secondaires

Ces effets se résument essentiellement à la fatigue générale en fin de journée et à l’apparition des céphalées. Par rapport à cette dernière, il est vivement déconseillé aux personnes qui souffrent naturellement des maux violents de tête d’en faire usage. Seul, l’avis du médecin est décisif dans ce cas. L’insomnie est l’un des effets secondaires généralement constatés ainsi que la diminution de l’appétit.

Le risque majeur qui doit éveiller l’attention des consommateurs est la palpitation. Le fonctionnement cardiaque peut être affecté et générer d’autres troubles considérables. La nausée et la nervosité sont également des effets perceptibles après l’usage du modafinil. Les effets indésirables susmentionnés ne sont pas automatiques.

Plusieurs personnes qui ont recours au modafinil depuis des années. Elles affirment par ailleurs qu’elles ne sont nullement sujettes à un quelconque effet secondaire. L’explication à cette situation se rapporte à la capacité de nombreuses enzymes hépatiques à métaboliser le modafinil. Cela génère alors une intervariabilité selon les individus.

Smart-drug : modafinil et interactions médicamenteuses

Le risque de grossesse non désirée est une probabilité chez les femmes qui font le traitement avec cette smart-drug. En effet, la modafinil est un inducteur enzymatique CYPA3A4/5. A ce titre, il inhibe l’action des contraceptifs en augmentant leur métabolisation. Cela engendre leur élimination et par conséquent leur inefficacité.Pour éviter les risques de toxicité, de faibles doses d’antidépresseurs et d’antiépileptiques sont nécessaires. En effet, le modafinil est inhibiteur enzymatique CYP2C19. Par conséquent, l’organisme métabolise faiblement ces molécules. En conséquence, ces molécules s’éliminent également difficilement.

Un nootropique psychoactif inoffensif de ces gélules

Smart-drug - Améliorer la concentration et la productivité
Smart-drug – Améliorer la concentration et la productivité

Les acteurs de tous les secteurs professionnels sont de plus en plus exposés à la pression. Face à celle-ci, ils manquent de solution. La fatigue générale, le déficit de concentration, l’incapacité de prise spontanée de décision et autres jalonnent leur quotidien. Certains personnages de référence ont adopté une formule qui semble combler leurs attentes.

Il s’agit des grands hommes d’affaires, des grands entrepreneurs et des stars du cinéma. On distingue également des financiers de Wall Street et des champions de sports, etc. Ces personnalités ont recours à une nouvelle formulation de complément alimentaire. Ce dernier associe essentiellement des composants non médicamenteux. Au nombre de ces derniers, on peut citer le Bacopa monnieri et la taurine. On a aussi la créatine, la L-théanine, le Ginkgo biloba et autres.

Le caractère naturel des composants qui sont utilisés dans la formulation de ces produits encore appelés nootropiques les distingue de certaines samart-drugs. Ainsi, la consommation de nootropique psychoactif est sans danger sur la santé. Il est d’ailleurs bien assimilé et les résidus sont évacués efficacement hors de l’organisme. Par contre, les produits de synthèse pharmaceutiques s’éliminent difficilement. Il faut cependant demander l’avis de son médecin afin de suivre une posologie adaptée.   

Effet d’addiction  des pilules de smart drug

La smart-drug est reconnue pour sa capacité entre autres à améliorer considérablement la concentration. A ce titre, elle est prescrite et livrée sur ordonnance. Elle favorise la prise en charge des patients qui souffrent de manque d’attention et d’autres troubles. Cette propriété est ensuite très bien accueillie dans le monde scolaire et universitaire. La smart-drug s’est donc rependue très rapidement.

En effet, le besoin de ce produit se ressent particulièrement à l’approche des examens. Les résultats obtenus par cette approche de préparer les examens sont nettement meilleurs. Le produit nourrit ainsi davantage d’intérêt chez les étudiants. La pression et la demande croissante de la performance favorisent aussi son adoption dans le secteur professionnel. L’affluence relative à la quête du calme et à la lucide justifie une accessibilité facile. Par ailleurs, l’utilisation non contrôlée de ce produit augmente les risques.

C’est ainsi que la prise des smart-drugs a tacitement franchi les limites de la prescription médicale. Un tel comportement est la suite logique de la prétention à utiliser convenablement les smart-drug dans un élan de prise de conscience totale. Il y a cependant un piège. Les recherches ont montré qu’il n’y a pas de danger possible lorsque ces produits sont ingérés de façon circonstancielle.

La prise répétée (non contrôlée) peut néanmoins créer un effet addictif. Il s’agit d’une addition à la manière des « vraies » drogues (nootropique danger). Cette addiction est par ailleurs réversible de façon progressive. Un arrêt absolu de la consommation suite à une addiction peut permettre le retour à un état cognitif équilibré. C’est un processus qui dure plus d’un an généralement.

Consommer le nootropique sans ordonnance est alors inoffensif pour la santé si les conditions d’accoutumance ne sont créées. Une hygiène de la consommation de la smart-drug est donc indispensable en vue de profiter pleinement de ses atouts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *