Choline L-Bitartrate

Choline L-Bitartrate : L’allié des nootropiques

La Choline L-Bitartrate est la forme la plus courante de choline que l’on trouve dans les suppléments. C’est un précurseur du neurotransmetteur acétylcholine. Qu’est-ce que la Choline L-Bitartrate ? En quoi est-elle l’alliée des nootropiques ? Dans cet article nous verrons ce que c’est que la Choline L-Bitartrate, pourquoi l’utiliser et comment elle fonctionne.

Choline L-Bitartrate : Qu’est-ce que c’est ?

Choline L-Bitartrate - Ce qu'il faut savoir
Choline L-Bitartrate – Ce qu’il faut savoir

La Choline L-Bitartrate est une combinaison de choline et de Bitartrate, également appelé acide tartrique. L’acide tartrique contribue à augmenter la biodisponibilité et l’efficacité de ce nootropique. La choline a été reconnue comme un nutriment essentiel par le Food and Nutrition Board des États-Unis en 1998. Elle est considérée comme un nutriment essentiel. La raison en est simple : lorsque votre corps l’utilise plus vite qu’il ne peut la produire, vous avez besoin d’un supplément de choline.

Par ailleurs, la choline est présente dans les aliments tels que le poisson, le foie-de-bœuf, la volaille, les produits laitiers, les noix, le beurre, les haricots, le brocoli, etc. On la retrouve également dans les pre-workout.

D’un autre côté, la choline est nécessaire à la production d’acétylcholine et à la production de phosphatidylcholine. La phosphatidylcholine, connue sous le nom de lécithine, est un lipide qui entre dans la construction des membranes cellulaires. En fait, la choline est essentielle pour le bon fonctionnement des activités cognitives et neurologiques. Sans elle, nous ne pourrions pas bouger, penser, dormir ou nous souvenir de quoi que ce soit. De nombreuses études effectuées sur des humains et des animaux ont montré que prendre de la choline contribuerait à l’amélioration des fonctions cérébrales.

Quelles sont les différentes formes de Choline qui existent ?

De tous les suppléments liés à la Choline, il y a trois qui sont très connus. Il s’agit de la Choline de bitartrate, de l’alpha GPC et de la Citicoline.

Choline de bitartrate

Elle constitue la forme la plus simple et la moins chère de Choline supplémentaire. De nombreux compléments nootropiques optent pour la Choline Bitartrate comme source de choline. En poids, cet ingrédient contient 40 à 41 % de choline. Cela représente un pourcentage important par rapport aux autres sources de choline nootropique. Cependant, en termes d’amélioration de la cognition, il y a un problème majeur avec le supplément de choline de bitartrate. Cette forme est très inefficace pour traverser la barrière hémato-encéphalique.

Alpha-glycérylphosphorylcholine (GPC)

L’Alpha glycerylphosphorylcholine (Alpha-GPC) possède un avantage majeur et significatif par rapport aux compléments de choline standards. Cet avantage étant la capacité de traverser la barrière hémato-encéphalique contrairement à la Choline de bitartrate. En poids, l’alpha-GPC contient 40 % de choline. Cela permet d’obtenir un potentiel de 40 mg de choline pour 100 mg d’alpha GPC. Bien qu’il soit vendu comme un supplément synthétisé, l’Alpha-GPC est un composé naturel, que l’on trouve comme nutriment dans les viandes rouges. Cependant, pour obtenir des effets nootropiques par cette voie, il faut consommer beaucoup de viande rouge. En tant que source de choline nootropique, l’Alpha GPC est excellent.

Citicoline (CDP Choline)

La Citicoline (ou CDP Choline) est également une source de choline. En poids, la Citicoline transporte 18 % de choline. Tandis qu’elle possède moins de choline que l’alpha-GPC, combiner de la choline et de cytidine s’avère efficace pour améliorer la cognition. Les étudiants, les athlètes et les joueurs peuvent apprécier l’apport de la citicoline pour les performances mentales. Tandis que les personnes âgées l’apprécient pour la mémoire qu’elle booste.

Quelle différence entre les formes de Choline disponibles en tant que nootropiques ?

Quelle est la différence entre la Choline, la Choline L-Bitartrate, la CDP-Choline (également appelée Citicoline) et l’Alpha GPC ? Tout d’abord, la choline est un nutriment hydrosoluble et sa composition se rapproche de celle des vitamines B. La Choline L-Bitartrate, la CDP-Choline, la Citrate de choline et l’Alpha GPC constituent toutes des formes de choline.

Maintenant, la Choline L-Bitartrate est une forme qui contient au passage environ 40 % de choline. Ainsi, 1 g de Choline L-Bitartrate offre en réalité environ 400 milligrammes de choline. La choline bitartrate ne traverse pas facilement le blood brain barrier (la barrière hémato-encéphalique). Vous voudrez donc bénéficier des mêmes avantages nootropiques que ceux de l’Alpha GPC ou de la CDP-Choline. Or, la CDP-Choline ne représente qu’environ 18 % de la choline.

Toutefois, le corps synthétise naturellement la CDP-Choline. Elle est ensuite convertie en phosphatidylcholine, qui aide les membranes cellulaires et contribue à créer un ensemble de choline. Et enfin, il y a l’Alpha GPC. Elle représente  environ 40 % de la choline au passage et elle traverse facilement la barrière hémato-encéphalique. L’alpha GPC se produit naturellement dans votre cerveau en tant que dérivé de la phosphatidylcholine.

Comment la Choline L-Bitartrate fonctionne-t-elle sur le cerveau ?

Choline L-Bitartrate - Son action sur le cerveau
Choline L-Bitartrate – Son action sur le cerveau

Tout d’abord, la Choline L-Bitartrate déclenche l’acétylcholine, neurotransmetteur lié à la mémoire et à l’ensemble des fonctions cérébrales. La Choline L-Bitartrate est un précurseur de l’acétylcholine qui améliore l’efficacité des communications entre les neurones du cerveau. Cette augmentation de la signalisation neuronale stimule la mémoire, la cognition, le traitement cognitif et la clarté mentale. Des recherches ont été entreprises pour déterminer comment la Choline L-Bitartrate pourrait affecter la coordination des mouvements et la perception visuelle.

Recherches expérimentales sur la choline

Au cours de cette étude, un groupe de personnes a été choisi : une partie prit 2 g de Choline L-Bitartrate et l’autre du placebo. Une heure après avoir pris la Choline L-Bitartrate ou le placebo, les participants ont rapidement fait un essai pour atteindre le centre d’une cible. Les participants qui ont pris la Choline L-Bitartrate ont atteint le centre de la cible avec plus de précision et de rapidité que le groupe ayant pris le placebo.

D’un autre côté, des études ont aussi été effectuées pour voir de quelle manière la Choline L-Bitartrate pourrait stimuler la mémoire. Des chercheurs ont fait des tests sur des personnes souffrant d’une carence en choline. Ils leur ont donc fait passer une série de tests de mémoire. Ces personnes ont obtenu un score inférieur à la moyenne. Au cours de cette étude, ils ont administré à un groupe une supplémentation en Choline L-Bitartrate et à l’autre du placebo. Plusieurs semaines après, les deux groupes ont repris les tests de mémoire. Le groupe ayant reçu une supplémentation en Choline L-Bitartrate a montré une amélioration spectaculaire de la mémoire. Le groupe ayant pris du placebo a obtenu des résultats médiocres, comme on pouvait s’y attendre, avec des scores identiques à ceux du test initial.

L’action de la Choline L-Bitartrate sur le cerveau

C’est donc là que la Choline L-Bitartrate intervient. Plusieurs études ont montré que la choline élimine le brouillard cérébral et la confusion. En plus de cela, elle stimule l’énergie, améliore l’apprentissage, améliore la mémoire et le souvenir. Elle aide à se concentrer et réduit l’irritabilité. Elle améliore les performances physiques et élimine la fatigue.

Mis à part cela, la Choline L-Bitartrate est hydrosoluble. Une fois absorbée, elle pénètre dans votre sang et traverse la barrière hémato-encéphalique. Une fois dans votre cerveau, elle déclenche la transmission des signaux neurologiques et répare les neurones. Par ailleurs, la Choline L-Bitartrate améliore les fonctions cérébrales et la mémoire en augmentant la production d’acétylcholine.

Comment se sent-on après avoir pris de la Choline L-Bitartrate lorsqu’on l’utilise comme supplément ?

Après l’avoir pris, vous devriez ressentir une augmentation de votre capacité de réflexion. Votre humeur devrait s’améliorer et votre niveau d’énergie devrait augmenter. La Choline L-Bitartrate influence le niveau d’acétylcholine dans votre cerveau. Ce neurotransmetteur crucial affecte la mémoire, la cognition, le rappel et l’apprentissage. De faibles niveaux de choline vous laisseront avec un brouillard cérébral et une incapacité à penser clairement.

Vous pouvez également connaître une baisse d’humeur et une irritabilité. Maintenant, si vous utilisez un produit nootropique de la famille des racétam et que vous ressentez des maux de tête, votre cerveau a probablement besoin la choline. Certaines études sur la choline, notamment sur la  Choline L-Bitartrate, ont montré qu’elle pouvait traiter la démence chez les personnes âgées. Elle peut également améliorer la mémoire et la concentration.

Quelle est la dose recommandée pour la prise de Choline L-Bitartrate ?

En ce qui concerne le dosage, la dose de Choline L-Bitartrate recommandée est de 500 mg à 3 000 mg par jour. Vous pouvez utiliser des doses plus élevées de Choline L-Bitartrate, car elle est soluble dans l’eau. Une quantité limitée de cette forme de choline traversera la barrière hémato-encéphalique. D’autres formes liposolubles de la choline, telles que l’alpha GPC et la choline CDP, traverseront aisément la barrière hémato-encéphalique et se fraieront un chemin jusqu’à vos cellules. Vous devez utiliser des doses plus faibles.

En ce qui concerne les formes sous lesquelles la Choline L-Bitartrate est disponible, vous pouvez en trouver en capsules ou en poudre. Les gélules contiennent généralement de 500 mg chacune. Bon nombre des pilules nootropes disponibles sur le marché, et même certaines vitamines de marque contiennent de la  Choline L-Bitartrate dans leur formule. Il suffit de vérifier l’étiquette.

Quels sont les effets secondaires de la Choline L-Bitartrate ?

Choline L-Bitartrate - Les effets secondaires
Choline L-Bitartrate – Les effets secondaires

La  Choline L-Bitartrate peut avoir des effets secondaires. Même si elle est considérée comme non toxique, il se peut que vous ressentiez un effet toxique avec une trop grande quantité de choline dans votre corps. Si vous avez des troubles du sommeil, des maux de tête, de la diarrhée, une baisse de la pression artérielle, des nausées, une vision trouble ou des douleurs thoraciques, vous devez arrêter d’utiliser la Choline L-Bitartrate.

Peut-on prendre la Choline Bitartrate avec l’Inositol ?

La choline bitartrate et l’inositol se complètent l’un et l’autre. L’utilisation d’Inositol et de Choline peut être bénéfique pour le traitement de certaines maladies. La supplémentation en choline est nécessaire pour toute personne dont le régime alimentaire quotidien ne fournit pas l’apport adéquat de ce nutriment crucial. Une carence en choline peut entraîner une nécrose corticale rénale et une maladie du foie. On peut traiter efficacement ces deux maux par une supplémentation en choline. Un déficit en choline est également très grave en termes de fonction cérébrale, entraînant une diminution des capacités cognitives.

Il a été prouvé que la supplémentation en choline a des propriétés nootropiques spécifiques importantes. Il s’agit entre autres d’une meilleure rétention de la mémoire, d’un meilleur rappel, d’une capacité d’apprentissage accrue, etc. Elle peut également agir comme un stimulant qui agit sur l’humeur. On l’utilise aussi pour traiter l’anxiété, la dépression et les troubles connexes.

La choline et l’inositol constituent tous deux des compléments importants. Chacun possède de nombreux avantages physiques et mentaux. Cependant, il existe une puissante synergie entre eux. Cela les rend bien plus efficaces lorsqu’ils sont pris ensemble. On utilise l’inositol supplémentaire pour le traitement d’un certain nombre d’affections et de troubles physiques. Il s’agit notamment du psoriasis, de l’hypercholestérolémie, de la calvitie, de la neuropathie, etc.

Étant donné que l’inositol aide à réguler les niveaux de sérotonine dans le cerveau et qu’il a été prouvé qu’il avait des effets calmants importants, il agit comme un remède naturel contre l’anxiété. On l’utilise également avec succès dans le traitement des crises de panique, de la dépression, du TDAH, etc.

En résumé

La Choline L-Bitartrate constitue un parfait allié des nootropiques. Vous pouvez l’utiliser comme un supplément de nootropique. Le corps ne fabrique pas la Choline L-Bitartrate tout seul. Toutefois, certaines formes de la Choline sont naturellement présentes dans le corps. Il s’agit entre autres des sources de choline telles que l’Alpha GPC et le CDP-Choline.

À partir de notre alimentation, nous pouvons obtenir une petite source de choline. Par contre, des études montrent que notre alimentation moderne ne nous fournit pas un apport suffisant de choline provenant de sources alimentaires. Les personnes souffrant d’un déclin cognitif lié à l’âge trouveront particulièrement utile la Choline L-Bitartrate. Des études montrent qu’un supplément de choline aide à arrêter ou à inverser la dégénérescence du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer et d’autres troubles cognitifs.

Étant donné que le besoin en choline varie d’une personne à une autre, nous vous conseillons de commencer avec une dose de 500 à 1 000 mg par jour. Voyez comment cela fonctionne pour vous. Vous pourrez augmenter ou diminuer cette dose au fil du temps. La Choline L-Bitartrate constitue en réalité un bon moyen de commencer votre supplémentation en choline. Son prix est généralement abordable sur le marché. Vous pouvez la prendre en poudre ou en capsule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *