burn out

Comment soigner le burn out de l’entrepreneur ?

Quand vous êtes dirigeants d’une entreprise, vous vous investissez beaucoup, au point d’oublier votre propre santé. Cette négligence peut vous conduire au burn out. Le burn out de l’entrepreneur est un mal qui prend de l’ampleur. Malgré le fait que beaucoup d’entrepreneur s’estiment en bonne santé, une évaluation poussée révèle le contraire. En effet, on est plus exposé au burn out quand on est entrepreneur que tout autre travailleur. Les causes de ce mal sont souvent les mêmes chez la plupart des personnes diagnostiquées. Ainsi, il faut pouvoir se munir de moyens pour prévenir ce mal. Le but de cet article est de vous aider à soigner le burn out de l’entrepreneur. Des solutions vous serons proposées afin de vous aider à ne pas être victime.

Description du burn out

Burn out - Description du burn out
Burn out – Vaincre la fatigue destructrice

Littéralement, le burn out signifie s’éteindre. En français, l’expression est traduite comme « syndrome d’épuisement professionnel ». C’est un épuisement allant jusqu’à l’apathie.

D’abord, L’accumulation de stress souvent au travail conduit au burn out. Il se caractérise donc par un état de fatigue psychique, physique et émotionnel. Le burn out touche les hommes et les femmes de tous les secteurs professionnels peu importe la hiérarchie et l’âge. De plus en plus d’étudiants et d’adolescents sont touchés par ce syndrome. L’épuisement ressenti peut donc être très important. Ainsi, les personnes touchées se retrouvent épuisées et sont incapables de récupérer l’énergie peu importe le moment adéquat pour cela. Toujours fatiguées, elles ont du mal à avancer dans leur travail.

Par ailleurs, Ce niveau de stress chronique peut durer en fonction de la capacité de l’individu à y résister. S’en suit un comportement de déni par rapport à l’état de santé du sujet atteinte. Il a du mal à reconnaître auprès de son entourage qu’il a un problème. De plus en plus fatigué et déconcentré, arrive le moment ou l’esprit et le corps ne peuvent plus se supporter. Ceci conduit alors à une sévère crise de panique ou dans d’autres cas l’impossibilité de pouvoir se lever le matin.

Enfin, Diagnostiqué trop tard, le burn out professionnel peut avoir des conséquences graves sur la santé physique et mentale de l’individu. De plus, il n’est pas reconnu comme une pathologie mais il devient très fréquent de nos jours. La cause est liée à la peur d’être au chômage, la productivité et les techniques de management utilisées.

Causes du burn out

Les causes du burn out ne sont pas très nombreuses. Cependant, la majorité des causes sont liées à notre quotidien que ce soit chez nous, à la maison ou au travail. Ces causes sont :

  • Le stress répété chronique : principalement présent dans le milieu professionnel, il constitue la première cause et le plus répandu du burn out. Pour affronter des situations exceptionnelles l’organisme a recours au syndrome générale d’adaptation (SGA). C’est un mécanisme de défense et d’adaptation naturelle de l’organisme. Il mobilise les ressources physiques et mentales. Donc l’organisme doit se reposer après cette réaction sinon il risque de s’épuiser.
  • Le déni et la crainte : touché par le burn out, l’individu au lieu de se reposer continu toujours de travailler. Il laisse sa vie professionnelle prendre le dessus sur sa vie privée pour ne pas voir ses compétences discutées. Ainsi, il empêche son organisme de récupérer en se privant du temps et des activités nécessaires au regain d’énergie.

Quels sont les conséquences du burn out ?

Lorsque vous vous retrouvez en burn out, il y a épuisement physique qui pourrait être lié à une maladie. Toutefois, celle-ci pourrait nécessiter un long traitement. L’épuisement émotionnel peut résulter de la fatigue physique. Il peut s’avérer graves pour le patient. Ainsi, des problèmes psychiques et familiaux peuvent surgir par la même occasion.

Par ailleurs, les finances aussi peuvent en pâtir puisqu’il faudra acheter les médicaments et le traitement. Les conséquences pour l’entreprise sont :

  • L’absentéisme ;
  • Coûts supplémentaires ;
  • Moins de productivité et diminution de la créativité ;

Quels sont les symptômes du burn out ?

Burn out - Les symptômes sont parfois évidents
Burn out – Les symptômes sont parfois évidents

Les symptômes du burn out sont multiples. Ils se manifestent par certains troubles dont les plus représentés sont :

 Troubles physiques

  • Aggravation ou rechute de maladie ;
  • Asthénie (fatigue chronique) ;
  • Dépression ;
  • Infections chroniques ;
  • Palpitations, maladies cardiovasculaires ;
  • Troubles alimentaires ;
  • Problèmes ostéoarticulaires ;
  • Problèmes du sommeil
  • Troubles sexuels

Troubles intellectuels

  • perte de mémoire, de la concentration, incapacité à réfléchir ;
  • Baisse des capacités de travail ;
  • Difficultés à exécuter les tâches quotidiennes ;
  • Indécision.

Troubles émotionnels

  • Cynisme (face au travail, à son employeur, aux clients) ;
  • Nervosité, irritabilité ;
  • Perte de confiance et d’estime de soi ;
  • Abscence de la joie de vivre ;
  • Perte du sens de travail ;
  • Peur, angoisse, idées noires ;
  • Pensées suicidaires ;
  • Rumination mentale au sujet du travail, des collègues ;
  • Sentiment d’impuissance ;
  • Sentiment d’inutilité, de vide.

Troubles comportementaux

  • Absentéisme ;
  • Abus de substances (alcool, somnifères, drogues) ;
  • Augmentation du temps de travail ;
  • Isolement ;
  • Tendance à laisser le travail envahir sa vie privée ;
  • Tendance à négliger sa vie privé et sociale.

Quels sont les facteurs qui favorisent le burn out ?

Ces facteurs sont liés à l’environnement personnel et professionnel de l’individu. On distingue :

 Les facteurs personnels

  • Personnalité :  les personnes engagées dans tous ce qu’ils entreprennent, aimant le travail, le sens de la responsabilité sont les plus à risques de se retrouver en burn out. Il y est de même pour celles qui sont très perfectionnistes, exigeantes et critiques envers elles-mêmes. De plus, les personnes instables émotionnellement risquent aussi de se retrouver en burn out.
  • Environnement privé : En effet, pour mieux gérer le stress du travail il faut avoir un environnement familial et social satisfaisant. Ainsi, cela vous permet d’avoir l’attention qu’il faut et le soutien pour mieux gérer votre stress du travail. Dans le cas contraire les risques de burn out sont très élevés.
  • Manques d’activités extra-professionnelles : l’absence de loisir peut être un facteur de risque du burn out.

Les facteurs professionnels

  • L’organisation du travail : surcharge chronique ou manque de travail ;
  • Le style de management : domination par la peur, système de bonus, compétition, manque de reconnaissance, manque de communication ;
  • Les relations de travail : elles sont très fréquentes sur les lieux de travail. Ce sont les rivalités entre collègue, l’individualisme, le manque de collégialité, les conflits ;
  • L’environnement professionnel : les horaires de travail irréguliers, les horaires de nuit, l’isolement, le manque d’espace, interruptions et les conflits de valeur.

Comment se soigner ?

Le traitement du burn out se fait en suivant certaines revendications essentielles.

  • Bilan de santé : il faut pouvoir faire des bilans de santé régulièrement. Un bilan de santé complet permet de diagnostiquer les différents facteurs de stress chronique sur la santé. Ainsi, ils seront traités immédiatement.
  • Repos et ressourcement : pour retrouver un bon niveau d’énergie et de santé, il est primordial de prendre du repos et aussi d’arrêter un tant soit peu le travail. Dans le cas où la situation serait plus critique, il est nécessaire que le patient soit immédiatement hospitalisé. Cependant, le repos est le meilleur moyen de récupérer et de pouvoir évacuer le stress. Il faut donc penser à faire des activités relaxantes ne nécessitant aucune dépense d’énergie importante (cinéma, écouter la musique). Surtout prendre soins de soi.
  • A éviter : passer du temps devant son ordinateur, regarder la télévision, utiliser son smartphone ou sa console de jeu.
  • Soutien de l’entourage : le contact humain est très important. Ainsi, la compréhension de l’entourage est essentielle durant la période de récupération.
  • Pas de médicaments : aucun médicament, antidépresseur ni somnifère ne peut soigner le burn out. Par contre, l’utilisation de ces éléments vont encore épuiser l’énergie de l’organisme. De plus, les médicaments feront disparaitre les symptômes sans pour autant régler le problème.
  • Alimentation et hygiène de vie : mange équilibré, éviter les substances nocives, avoir un rythme de repos régulier.
  • Thérapie : faire appel à un psychologue ou à un psychothérapeute pour suivre un traitement peut aider à reprendre le contrôle. Ainsi, ceci vous permettra d’éviter de refaire les mêmes erreurs dans le futur.
  • Reprise progressive du travail : reprendre le travail de façon progressif pour ne pas faire de rechute.

Comment prévenir le burn out ?

En effet, la prévention se fait de façon personnelle. Néanmoins, les employeurs doivent veiller à prévenir le burn out dans leur entreprise.

Prévention personnelle dans le privé

  • Avoir une vie familiale et social variée ;
  • Bien séparer le professionnel du privé ;
  • Pratiquer des loisirs valorisants
  • Veiller à garder une bonne hygiène de vie.

Prévention personnelle au travail

  • Avoir une bonne organisation de travail ;
  • Demander un cahier de charges clair et une communication ouverte de la part de la direction ;
  • Discuter et demander de l’aide à ses collègues et supérieurs, ou au service de personnel en cas de surcharge de travail et de stress prolongé ;
  • Se poser des questions sur son rapport au travail, à ses supérieurs, à ses collègues

Prévention par les employeurs

Par ailleurs, les entreprises ont aussi leur part de responsabilité dans la prévention du burn out. Cela se fait en améliorant l’organisation, les conditions de travail, les relations entre les collaborateurs et avec la direction. De plus, l’amélioration du style de management et l’environnement professionnel aussi sont des solutions de prévention.

Les différentes complications liées au burn out ?

Burn out - Les complications liées au burn out
Burn out – Les complications liées au burn out

Si le burn out est mal diagnostiqué le patient risque de subir des problèmes physiques et psychiques graves. Ceci pourrait entrainer des conséquences graves sur sa vie professionnelle. Les complications possibles sont :

  • Diverses maladies : atteintes cardiovasculaires, dépression, troubles lié à l’anxiété ;
  • Incapacité totale de travailler ;
  • Isolement social : séparation, divorce, difficultés relationnelles avec ses proches, ses amis ;
  • Perte d’emploi ;
  • Suicide.

Dans quel cas contacter le médecin ?

Par ailleurs, Dans le cas où le burn out conduit à une urgence vitale, il faut appeler un médecin. Ces cas sont entre autres l’impossibilité de bouger et le risque de suicide. Ainsi, la prise en charge peut s’avérer nécessaire.

Cependant, il peut arriver que cette prise en charge soit contre le gré du patient. Ainsi, si vous sentez des troubles du sommeil très fréquents apparaitre ou si des symptômes de dépression se font remarquer, faites appel au médecin. De plus, si les troubles de l’anxiété apparaissent ou la capacité à mener des activités ordinaires est atteinte, l’hospitalisation est recommandé.

Il est donc nécessaire de donner des informations essentielles au médecin. Celui-ci portera surtout l’attention sur ce que ressent le patient présentant les signes de burn out. En effet, il est possible de mesurer le burn out à l’aide d’outils spécialement conçus pour ces cas. Il s’agit de l’échelle de Maslach (MBI – Maslach Burnout Inventory). Il est très utilisé, et disponible pour certains secteurs spécialement (professions médicales, assistants sociaux, éducateurs, enseignants). Si vous êtes patients, vous pouvez consulter ce questionnaire afin de bien vous préparer aux différentes questions.

Afin de rechercher les facteurs qui ont causé ou qui peuvent conduire au burn out, le médecin procédera à plusieurs vérifications. En effet, le médecin fera une anamnèse détaillée puis procèdera à un questionnaire approfondi. Ces vérifications prendront en compte la situation professionnelle et familiale du patient. Ainsi, il pourra si nécessaire demander des examens complémentaires pour déterminer d’éventuels troubles ou autres pathologies.

Conclusion

Le burn out n’est pas un mal pour lequel un traitement spécifique est prescrit. Il atteint constamment les différents entrepreneurs. Cependant la plupart d’entre eux ne se rendent même pas compte qu’ils sont atteints. Ainsi, ils s’enlisent davantage dans le travail acharné jusqu’à atteindre le point de non-retour. Un sondage mené par Opinion Way pour MMA, 76 % des dirigeants de petites et moyennes entreprises interrogées s’estiment en bonne santé. Mais le burn out n’est pas une maladie comme les autres. Aussi, il faut faire recours aux moyens de prévention pour limiter les risques de burn out pour les employeurs et pour leurs employés. Il faut aussi prendre le temps de s’occuper de soi et donner à l’organisme le temps de récupérer. Ceci est important pour votre bien-être et le bien-être de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *