Ashwagandha

L’Ashwagandha améliore-t-il vraiment la mémoire ?

L’utilisation de plante pour prévenir et guérir les maladies n’est pas nouvelle dans la médecine moderne. En effet, beaucoup de médicaments issus des industries pharmaceutiques ont incorporé dans leur fabrication des plantes médicinales. La plupart de ses plantes méconnues du grand public sont pourtant présentent dans les médicaments que nous utilisons. Cependant, bien que ceux-ci ne soient connus, certaines d’entre elles ont une histoire et des vertus assez particulières. C’est le cas notamment de l’ashwagandha. Cette plante peu connue dispose pourtant de vertu qu’il nous serait utile de connaitre. Afin de vous faire découvrir cette plante, nous vous invitons à nous suivre dans notre parcours sur les bienfaits de l’ashwagandha. Quelle est cette plante si particulière ? Quel effet l’ashwaganda a sur la mémoire ? Pourquoi il est important de connaitre l’ashwagandha ? Ce sont autant de questions auxquels nous répondrons.

Historique de l’ashwagandha

Ashwagandha - Description de la plante
Ashwagandha – Description de la plante

Originaire de l’inde, l’ashwagandha est une plante très utilisée en médecine ayurvédique.  Cette plante médicinale s’utilise depuis environ 3 000 ans dans la médecine indienne. Réputée pour ses vertus, elle a traversé les siècles en raison de son efficacité. D’autres la comparent au Ginseng, c’est d’ailleurs ce qui lui vaut le nom de ginseng indien. Il se dit d’elle, qu’elle donnerait force et vitalité. Cette célébrité et due au fait qu’elle dispose de propriétés aphrodisiaques et toniques.

De plus, toutes ses vertus lui valent la particularité d’être l’une des plantes médicinales les plus recommandées. Ainsi, de nombreuses expérimentations ont révélé d’autre vertus cachées de cette plante.  Tout d’abord, c’est un excellent analgésique, un bon immunostimulant, neuroprotecteur. Ensuite, il peut s’utiliser pour traiter les maladies comme, les troubles cardiovasculaires, le diabète, le cancer et beaucoup d’autres.

Fort de ces nombreux principes actifs, l’ashwagandha demeure une plante polyvalente puisqu’elle traite beaucoup de maux. Ainsi, elle est devenue très célèbre et à fait l’objet de nombreuses recherches. Ces recherches ont pour but de percer tous les secrets de la fameuse plante. Savoir ce qui fait de cet arbuste de l’inde, une plante médicinale aussi recherchée. Ces vertus ont donc poussé de nombreuses entreprises pharmaceutiques à investir dans les recherches sur l’ashwagandha.

Qu’est-ce que l’ashwagandha ?

De son nom scientifique whitania somnifera, l’ashwagandha est classé dans les solanacées. Cet arbuste d’origine indienne grâce à ses propriétés médicinales porte plusieurs noms, tels que ginseng indien ; Winter cherry; roi d’Ayurveda coqueret somnifère. Le sens du terme ashwagandha serait « odeur de cheval » en raison de sa vertu et de l’odeur qu’elle dégage. Ainsi, l’ashwagandha plante ancestrale très puissante a tracé sa route petit à petit pour aujourd’hui devenir une plante très connue.

Pour la décrire de façon plus explicite, l’ashwagandha, arbuste mesurant entre 35 et 75 cm. Elle se différencie des autres plantes grâce à son feuillage longue de 10 à 12 cm, avec la parite inférieure hispide. Ses fleurs blanches sont regroupées en glomérule auxiliaire, et ses fruits sont sous forme de baies pisiformes rouge. Les racines de l’ashwagandha sont très riches en substances actives. Elles sont séchées et transformées en poudre pour y extraire les principes actifs.

L’ashwagandha peut s’associer à plusieurs plantes au vu de toutes ses vertus. Elle est très éfficace avec le rhodiola, le ginseng, le tribulus et le Maca. Elle peut aussi très bien s’associer avec le ginko

Les composants de l’ashwagandha ?

L’ashwagandha renferme de nombreuses propriétés dont :

  • Lactones stéroïdales, comme la withaferine connue pour son rôle dans l’activité pharmacologique (anti-inflammatoire, immunomodulatrice, anti-métastase,) ; les sitoindosides et les glycowithanoïdes.
  • Alcaloïdes, molécules à bases azotée qui à faible dose ont des vertus apaisantes. Cependant, elles peuvent être toxique si elle est purifiée.
  • Flavonoïdes, qui ont des effets antioxydant.
  • Les acides phénoliques ce sont sont des piégeurs de radicaux libres comme l’acide gallique.
  • Les acides gras : ils représentent d’excellentes sources de gain énergétique pour l’organisme.

Par ailleurs les substances actives de la plante sont :

  • Withanine, lactone stéroïdales au niveau des racines et les feuilles sèches.
  • 27 – deoxywithanone au niveau des feuilles et racines fraiches.
  • 27 – hydroxywithanone dans les feuilles et racines sèches.
  • Whitaferine A au niveau des feuilles et racines sèches.
  • La withanolide A, B et D au niveau des racines et des feuilles.
  • Kaempférol qu’on retrouve dans les baies.
  • Catéchine dans les feuilles sèches, les fruits et les racines.

On y retrouve également :

  • L’acide gallique 0,18 mg / g dans les feuilles sèchess.
  • 0,30 mg / g d’acide syringique au niveau feuilles.
  • L’acide coumarique 0,80 mg / g au niveau des feuilles.
  • 0,15 mg / g d’acide vanilique au niveau des feuilles séchées.
  • L’acide benzoïque 0,80 mg / g au niveau des feuilles.
  • L’acide palmitique 3,55+ / -0,5 mg / g au niveau des feuilles séchées et 1,18+ / -0,1 mg / g au niveau des racines séchées.
  • 0,71+ / -0,1 mg / g d’acide oléique au niveau des feuilles séchées et 1,32+ / -0,2 mg / g au niveau des racines séchées.
  • L’acide linolénique 4,38+ / -0,5 mg / g au niveau des feuilles séchées et 0,15+ / -0,1 mg / g au niveau des racines séchées.

Ashwagandha : propriétés thérapeutiques

Elle est très demandée en médecine ayurvédique grâce à ses propriétés , son impact positif le tonus et ses propriétés aphrodisiaque sont formidables. De plus elle possède de nombreuses propriétés thérapeutiques dont l’efficacité a été prouvé par de nombreuses études scientifiques.

  • Diminue le développement du cancer : la withaferine contenue dans l’ashwagandha est capable de limiter l’action de la protéine 56kDA sur les cellules eucaryotes. Cependant, elle facilite la phosphorylation de la sérine 56. Cette dernière en quantité élevé facilitent l’augmentaion des cellules cancéreuses. La withaferine inhibe également l’augmentation des cellules dites tumorales.
  • Améliore la longévité : la withanone contenu dans l’ashwagandha est capable de réduire la quantité de P21WAF1 au niveau des cellules fibroblastes. Elle ralentit le vieillissement des cellules, quand elle s’utilise à concentration raisonnables.
  • Réduit l’effet de l’acétylcholinestérase : le withanolide a pour effet de limiter l’activité de l’acétylcholinestérase. Cependant, il faut une forte concentration de withanolide administrer par voie orale pour atteindre cet effet.
  • Protège les neurones : l’ashwagandha favorise la production des enzymes anti oxydantes important pour l’organisme. Ces enzymes assurent la protection des neurones, la réduction du stress oxydatif et la prévention des lésions.
  • Réduire les effets du stress et de l’anxiété : la capacité de l’ashwagandha à soulager l’anxiété et à diminuer les effets du stress ont été prouvé. En effet, l’ashwagandha agit comme une substance adaptogène.
  •  Protéger les tissus cardiaques : une augmentation de la dose d’extrait d’ashwagandha administré à des rats ayants des troubles cardiaques donne des résultats positifs. Ceci a donc permis de protéger les tissus cardiaques et de réduire les nécroses.
  • Réduire la glycémie : Sur des rats atteint de diabète, l’extrait d’ashwagandha réduit considérablement la concentration de glycémie.
  • Améliorer la libido : l’ashwagandha de par sa propriété adaptogène peut souvent s’utiliser comme aphrodisiaque.

Les propriétés cognitives de l’ashwagandha

Ashwagandha - Propriétés cognitives
Ashwagandha – Propriétés cognitives

Une étude basée sur la recherche des effets cognitives de l’ashwagandha a été réalisée sur des patients. Après, quelques semaines, on a constaté que les sujets ayant reçu de l’ashwagandha ce sont améliorés de façon significative. Ils ont augmenté leur niveau de mémoire, de logique, d’attention et la vitesse de traitement de l’information. De plus, beaucoup d’autres études ont montré l’impact positif qu’a l’ashwagandha sur les fonctions cognitives. Elle agit également sur les patients ayant subi des blessures cérébrales ou des traumatismes.

Par ailleurs, l’effet de l’ashwagandha sur les fonctions cognitives s’explique par la capacité de ses composants à inhiber l’acétylcholinestérase. L’acétylcholinestérase agit sur les neurones en lien avec la mémoire en les mettant au repos. En désactivant l’effet de cette enzyme, les substances actives de l’ashwagandha permettent aux neurones de rester actifs plus longtemps. Elle pourrait aider à traiter les pathologies entrainant la réduction de la durée de vie des neurones comme l’Alzheimer.

L’ashwagandha permet aussi de réduire les effets du stress. Ce dernier, est responsable indirectement de la diminution des capacités cognitives. Des preuves montrent que lorsque vous vous confrontez à un niveau de stress élevé, vos fonctions cognitives en pâtissent. On a du mal à réfléchir de façon claire.

Dosage et posologie

L’ashwagandha est souvent commercialisée sous forme de gélule. On vous conseille donc d’en prendre trois à quatre par jour. Pour ceux qui veulent en faire une tisane, il faut prendre 1 à 2 grammes de racine séchée. De plus, pour profiter de tous ces principes actifs, il est conseillé de bouillir la plante pendant au moins 15 minutes. Après, vous devez laisser l’infusion reposer 10 minutes avant de la boire. Mais, il faut prendre la précaution de ne pas dépasser deux tasses par jour. La plante existe sous d’autres formes, mais c’est sous forme de gélule qu’elle est plus efficace.

Effets secondaires, dangers, contre-indications

Ashwagandha - Effets secondaires
Ashwagandha – Effets secondaires

Il est déconseillé pour les femmes enceintes de consommer l’ashwagandha. De plus, sa consommation en quantité élevée peut entrainer des troubles intestinaux. Elle augmente l’effet du GABA, c’est un neurotransmetteur qui peut réduire les fonctions cérébrales. Elle peut aussi être dangereuse si vous en prenez trop avant de conduire. Toutefois, il est conseillé d’en prendre les soirs avant de se coucher. Il est aussi déconseillé si vous souffrez d’hyperthyroïdie. A forte dose l’ashwagandha est hypnotique. Si elle est consommée en excès elle peut être sédative.

Gardez vous de cumuler la prise de l’ashwagandha avec d’autres médicaments. Et surtout faites attention en respectant les doses prescrites.

Ou acheté un meilleur ashwagandha ?

Vous pouvez vous procurer de l’ashwagandha bio sur internet, ou dans un magasin de diététique. A ce jour, énormément de marques proposent du ashwagandha bio. Par ailleurs, il faut faire attention pendant l’achat. Vous devez opter pour les marques qui vous offrent des plantes bio et avec une diversité de principes actifs. Il existe actuellement sur le marché deux grandes marques mondiales de vente d’ashwagandha bio. Leurs effets sont reconnus et ont été validés suite à de nombreux test.

Il s’agit de :

  • Sensoril : titrée à plus de 10% en withanolides la marque sensoril de Natreon Inc un laboratoire américain. Elle à actuellement la concentration la plus élevée. Par rapport à un complément classique qui ne contient qu’une concentration entre 1,5 et 3%. Elle est 8 fois plus élevée. La seule contrainte de la marque sensoril est qu’elle n’est pas bio.
  • KSM- 66 : cette marque est un concentrée d’ashwagandha bio. Contrairement à la marque sensoril elle a fait de l’ashwagandha bio le fer de lance de sa marque.

Ainsi, vous avez le choix entre une large gamme de variété d’ashwagandha. Faites le choix qui vous convient. Il est nécessaire de faire attention quand vous vous en procurez. Prenez la peine de bien lire la notice et de respecter la posologie. Pour plus de sécurité, vous pouvez faire appel à votre médecin.

Conclusion

Eu égard de tout ce qui précède, l’impact de l’ashwagandha sur les capacités cognitives est clairement prouvé. En effet, les nombreuses expériences menées sur les hommes et les rats dans ce sens sont assez révélatrices. Les différents résultats obtenues nous ont prouvé que l’ashwagandha est d’abord une plante avec des vertus extraordinaires. De plus, elle joue un rôle important dans l’amélioration des facultés cognitives de ceux qui en consomme. Ainsi, pour palier à tout problème lié à la mémoire nous vous conseillons de prendre de l’ashwagandha. Vous serez vous-même témoins des bienfaits de cette plante curative sur votre état mental.

En plus de son impact sur la mémoire, elle améliore également les capacités de traitement et de réflexion. Vu son rôle joué sur les neurotransmetteurs, elle entre dans le traitement des maladies liées à la dégénérescence des fonctions cognitives. L’une de ces maladies est la maladie d’Alzheimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *