La L-taurine pour des performances mentales accrues

La L-taurine pour des performances mentales accrues

La matière grise fait partie des éléments les plus importants pour l’homme. Le cerveau peut perdre en efficacité au fil du temps. Plusieurs personnes se retrouvent face à ce problème. Cependant, il existe des astuces, des éléments chimiques capables de renforcer nos performances mentales. La l-taurine fait partir de ces composantes. En effet cet acide aminé améliore les capacités cognitives. Dans cet article, nous vous présenterons toutes les informations à savoir sur l’influence de la l-taurine sur le système nerveux.

Qu’est-ce que la L-taurine ?

L-taurine - Qu'est-ce que c'est ?
L-taurine – Qu’est-ce que c’est ?

La taurine est un acide aminosulfonique, mais on l’appelle parfois acide aminé conditionnel. Ceci, pour la distinguer d’un « acide aminé essentiel qui est un produit chimique, un élément constitutif nécessaire des protéines. La taurine est présente en grande quantité dans le cerveau, la rétine, le cœur et les cellules sanguines appelées plaquettes. Les meilleures sources alimentaires sont la viande et le poisson. Un acide aminé conditionnel peut être fabriqué par l’organisme. Par contre, un acide aminé essentiel » ne peut pas être fabriqué par l’organisme et doit être fourni par l’alimentation.

Pourquoi utiliser la l-taurine sous forme de supplément ?

La taurine étant naturellement fabriquée dans l’organisme, il peut s’avérer que certaines personnes pour une raison ou une autre, ne peuvent pas en fabriquer. Elles peuvent néanmoins obtenir toute la taurine dont elles ont besoin de leur alimentation. La taurine est présente naturellement dans la viande, le poisson et le lait humain. Elle est également disponible sous forme de complément alimentaire. Par exemple, une supplémentation est nécessaire chez les nourrissons qui ne sont pas allaités au sein. En effet, leur capacité à fabriquer de la taurine n’est pas encore développée. Et donc, le lait de vache pourra leur en fournir.

Certaines personnes prennent des suppléments de taurine comme médicament pour traiter de nombreuses maladies. Des maladies telles que maladies l’insuffisance cardiaque congestive (ICC), l’hypertension artérielle, les maladies du foie (hépatite), l’hypercholestérolémie (hypercholestérolémie) et la fibrose kystique. L’on a aussi, les troubles épileptiques, l’autisme, le trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH), les problèmes oculaires (troubles de la rétine), le diabète et l’alcoolisme. Elle s’utilise également pour améliorer les performances mentales et comme  antioxydant. Les antioxydants protègent les cellules de l’organisme.

Les fonctions de la l-taurine

La l-taurine à plusieurs fonctions dans l’organisme et intervient dans le rétablissement des cellules de différentes manières.

Activité antioxydante

Des études récentes ont mis en évidence de nouveaux mécanismes responsables de la cytoprotection médiées par la taurine. Elle peut donc aider à protéger le système nerveux vieillissant. Les antioxydants protègent les cellules de l’organisme contre les dommages résultants de certaines réactions chimiques impliquant l’oxygène (oxydation). Un des principaux mécanismes de cytoprotection de la taurine semble impliquer son activité antioxydante, qui est fait par trois événements distincts.

Premier cas : agent anti-inflammatoire

La taurine est un agent anti-inflammatoire qui neutralise l’oxydant neutrophile, l’acide hypochloreux. Le produit de la réaction entre la l-taurine et l’acide hypochloreux est la taurine chloramine. Celle-ci interfère également avec le processus inflammatoire.

Deuxième cas : la baisse du flux de superoxyde

La taurine diminue la production de superoxyde par les mitochondries. Dans les mitochondries normales, la l-taurine forme un conjugué avec un résidu uridine permettant d’agir dans la défense immunitaire. Cependant, dans certaines maladies mitochondriales, la formation du conjugué de la taurine est diminuée. Par conséquent, une réduction de la biosynthèse du gène mitochondrial ND6 diminue l’activité de la maladie. Il est largement admis que le stress oxydatif mitochondrial endommage les macromolécules dans les mitochondries. Aussi il est capable de déclencher la transition de perméabilité mitochondriale et l’apoptose mitochondriale. Cette séquence d’événements peut être perturbée par le traitement à la l-taurine. Dans la maladie mitochondriale, l’encéphalopathie mitochondriale, l’acidose lactique et les épisodes de type accident vasculaire cérébral, la formation du conjugué de taurine est altérée.

Le traitement à la l-taurine fournit une source de substrat pour la réaction de conjugaison de la taurine. Elle rétablit ainsi la biosynthèse de la protéine mitochondriale. De ce fait, elle améliore la fonction mitochondriale et réduit la production de superoxyde. Pour étayer cette théorie, il a été démontré que les promoteurs du stress oxydatif mitochondrial, notamment l’ozone, le dioxyde d’azote, la bléomycine, l’amiodarone, l’arsenic, le fer, l’adriamycine et les catécholamines, pour n’en citer que quelques-uns, répondent favorablement à la thérapie à base de la l-taurine. L’oxygène est un élément essentiel dans le fonctionnement cérébral, un disfonctionnement de sa production serait donc fatal.  

Troisièmement cas : la l-taurine stop le stress oxydatif

Les espèces réactives de l’oxygène générées par les mitochondries peuvent endommager les enzymes antioxydantes. Ces derniers sont capables de prévenir du stress oxydatif. Comme l’activité de certaines enzymes antioxydantes est sensible aux dommages oxydatifs, la taurine peut limiter le stress oxydatif. En fait, le stress oxydatif est une forme d’attaque des cellules du corps par des radicaux libres. Ainsi, la taurine empêche les dommages à ces enzymes sensibles.

Effet sur le métabolisme énergétique

Malgré la stimulation de la glycolyse, l’oxydation du glucose est significativement réduite dans le cœur déficient en l-taurine. Cela diminue considérablement la contribution du métabolisme du glucose à la biosynthèse globale de l’ATP. Le taux de biosynthèse de la l-taurine par le foie est faible chez l’homme. Par conséquent, la principale source de l-taurine chez l’homme est l’alimentation. Pendant de nombreuses années, les régimes alimentaires riches en fruits de mer ont été considérés comme une excellente source de taurine, la viande en contenant un peu mais moins que les fruits de mer.

Cependant, l’introduction récente de suppléments contenant de la l-taurine, tels que Bacchus-D et Red Bull, offre une source alternative de l-taurine. Ces compléments se sont avérés être des agents thérapeutiques efficaces. En particulier dans le cas d’une insuffisance cardiaque et un dysfonctionnement cérébral. La restauration des niveaux de l-taurine chez ces patients par la supplémentation conduit à une amélioration de la fonction contractile. Cette étude renforce l’opinion selon laquelle les suppléments de l-taurine sont des agents thérapeutiques importants.

Régulation de l’expression des gènes

En 2006, des études ont montré que la l-taurine déclenche des changements génétiques. Plusieurs gènes identifiés sensibles à la l-taurine qui contribuent à un large éventail de fonctions cellulaire. Des modifications de gènes en facteurs de transcription (protéine intervenant dans la transmission d’un gène) par la taurine sont signalées. Bien que la l-taurine soit connue pour moduler la phosphorylation des protéines et la signalisation cellulaire. Il reste à déterminer si les altérations de la phosphorylation des protéines impliquent des modifications génétiques par la l-taurine.

L’importance de la l-taurine dans la performance du cerveau

L-taurine - Importances
L-taurine – Importances

La l-taurine est un composé présent dans de nombreux aliments et boissons énergétiques . Elle peut réduire les symptômes de la dépression et de la psychose, c’est-à-dire la perte de contact avec la réalité. La l- taurine à un grand impact sur la performance  du mental. Elle peut agir de façon variée :

La l-taurine améliore la fonction cognitive

Dans une étude, publiée dans le Journal of Clinical Psychiatry, qui consistait à tester si le fait de compléter le traitement standard par de la l-taurine améliorerait la cognition. Aussi, d’autres symptômes de santé mentale chez des jeunes ayant vécu leur premier épisode psychotique.

Un épisode psychotique est un épisode de psychose, un terme général, qui représente une série de symptômes graves de santé mentale. Le plus notable est la perte de contact avec la réalité, lorsque quelqu’un perçoit des choses qui ne sont pas réelles, ce qu’on appelle des hallucinations ou a des croyances non fondées sur la réalité, ce qu’on appelle des délires.

Les résultats ont montré que les personnes ayant reçu de la l-taurine ont amélioré de manière significative leurs symptômes de santé mentale, y compris ceux de la psychose, par rapport à celles ayant reçu un placebo. Les personnes ayant reçu de la l-taurine ont également montré une amélioration des symptômes de dépression et du fonctionnement social et professionnel en général.

Les personnes qui souffrent de psychose présentent généralement des troubles des fonctions cognitives, notamment une diminution de la concentration, de la mémoire et de la capacité à résoudre les problèmes. La l-taurine s’est avérée à la fois sûre et bien tolérée.

Les médicaments antipsychotiques sont le traitement de première ligne de la psychose, mais ils ne sont pas toujours efficaces, une partie des patients présentant des symptômes permanents ou des effets secondaires indésirables. C’est pourquoi des options de traitement complémentaires sont grandement nécessaires.

La l-taurine dans le traitement de l’Alzheimer

Une étude récente de l’Institut coréen des sciences et des technologies a conclu qu’un acide aminé présent dans le poisson, la viande et le lait maternel peut aider à traiter la maladie d’Alzheimer. En effet, Les chercheurs ont donné à des souris atteintes de la maladie 30 mg de l-taurine par jour pendant six semaines, puis ont évalué leurs fonctions cognitives pendant trois mois. L’équipe de recherche a découvert que les souris auxquelles on avait administré de la l-taurine ont retrouvé des fonctions cognitives normales, et les scanners de leur cerveau ont montré que la l-taurine bloquait la formation de plaques bêta-amyloïdes, qui sont une caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Le développement de médicaments basés sur la l-taurine conduirait à une médecine sûre et efficace.

La l-taurine pour un sommeil paisible

On trouve généralement l’acide gamma-aminobutyrique ou le GABA dans le thalamus, la zone de régulation du cerveau. Cependant, c’est le thalamus qui est responsable du sommeil et de l’éveil d’une personne. Même si le thalamus se situe dans la partie la plus profonde du centre du cerveau, sa fonction de régulation du cycle de transition entre le sommeil et l’éveil chez l’homme est très remarquable. La l-taurine qui se trouve dans le thalamus contrôle et régule la libération de GABA et de mélatonine, qui sont importants dans l’inhibition de la surchauffe des cellules nerveuses. De plus, ces neurotransmetteurs sont essentiels dans l’induction du sommeil, la régulation de l’humeur et la réduction de l’anxiété.

La l-taurine comme neuromodulateur inhibiteur

Bien que le stress des urgences joue un rôle important dans les actions cytoprotectrices de la l-taurine dans le système nerveux central (SNC), un autre mécanisme important affectant le SNC est l’activité neuromodulatrice de la l-taurine. La toxicité dans le SNC se produit couramment lorsqu’un déséquilibre se développe entre les neurotransmetteurs excitateurs et inhibiteurs. Le GABA est l’un des principaux neurotransmetteurs inhibiteurs. Par conséquent, une réduction des niveaux de GABA dans le SNC ou de l’activité des récepteurs GABA peut favoriser l’hyperexcitabilité neuronale. La l-taurine est un faible agoniste des récepteurs GABA et glycine.

Par conséquent, la l-taurine peut partiellement se substituer au GABA en provoquant une inhibition de l’excitabilité neuronale. Cependant, la régulation du récepteur GABA par la l-taurine est complexe. L’alimentation chronique en l-taurine favorise la régulation à la baisse du récepteur GABA et la régulation à la hausse de la glutamate décarboxylase. En outre ; le neurotransmetteur acide gamma-aminobutyrique est la clé des transmissions inhibitrices du cerveau. On les trouve généralement dans le thalamus, la zone de régulation du cerveau.

Dosage de la l-taurine

L-taurine - Dosage
L-taurine – Dosage

Il est important de respecter le dosage quand il s’agit de prendre un élément chimique pour un traitement quelconque. Une faible concentration de l-taurine dans le corps peut entraîner l’épilepsie, l’hyperactivité, l’anxiété et un mauvais fonctionnement du cerveau. D’autre part, une quantité suffisante dudit acide aminé est importante pour un sommeil réparateur et une sensation de calme. La prise orale de 2 à 3 grammes de l-taurine une à deux fois par jour pendant 6 à 8 semaines semble améliorer la fonction cardiaque et les symptômes chez les patients souffrant d’une insuffisance cardiaque. La prise quotidienne de 1,5 à 4 grammes de taurine pendant une période allant jusqu’à 3 mois améliore la fonction hépatique chez les personnes atteintes d’hépatite. Pour un sommeil paisible il vous faut 1 000 à 2 000 mg de l-taurine par jour avant le sommeil.

Vous pouvez répéter la dose si vous vous réveillez la nuit pour vous aider à vous rendormir. 500 mg sont généralement efficaces avec d’autres acides aminés lorsqu’ils sont pris avant le coucher. L’utilisation du taurate de magnésium vous permet d’obtenir à la fois du magnésium et de la l-taurine avec un seul comprimé. Hépatite : 1,5 à 4 grammes (1 500 à 4 000 mg) de l-taurine par jour pendant une période pouvant aller jusqu’à 3 mois.    

Somme toute, la l-taurine est très efficace et très utile pour notre quotidien vous devez absolument en avoir dans votre appartement pour préserver votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *