L-tyrosine

L – tyrosine : L’excellent composant des nootropiques

La L-tyrosine est une substance nootropique efficace à cause de sa valeur nutritionnelle. Dans l’organisme, elle participe au bien-être de la mémoire et agit positivement sur les cellules en amont. L’activité des organes du corps dépend donc de celle de ses cellules. Toutes les cellules obéissent à la règle suivante « ce qui n’est pas utilisé est atrophié ou dégénère ».  Ainsi, à la suite de certaines maladies, le cas du cerveau par exemple, les cellules nerveuses s’atrophient ou dégénèrent. Il devient alors nécessaire de les stimuler afin de les aider à assurer de façon efficiente leurs fonctions biologiques. Ainsi, on a souvent recours aux nootropiques. Les nootropiques sont entre autres des plantes ou des substances chimiques qui améliorent les fonctions cognitives de l’organisme sans effets secondaires nocifs. La L-tyrosine en constitue un principe actif. Quelles sont ses différentes variétés ? Quels sont les bienfaits et les dangers de la L-tyrosine ?

Qu’est-ce que la L-tyrosine ?

L-tyrosine - Un complément pour bénéficier d'une bonne santé
L-tyrosine – Un complément pour bénéficier d’une bonne santé

L’acide L-2- amino -3- (4- hydroxy phényl) propanoïque (nomenclature officielle) ou L-tyrosine (nomenclature usuelle) constitue l’énantiomère L de l’acide α-aminé tyrosine. Sa formule brute est la suivante : C9H11NO. Nous retrouvons dans sa formule développée un noyau benzénique, un groupe phénol, un groupe carboxylate et une fonction amine primaire. Ces différentes fonctions chimiques lui confèrent la nature acide avec un indicateur d’acidité Pka= 9, 7 et un pH= 5,66.

La L-Tyrosine se trouve dans la catégorie des 20 acides aminés protéinogènes codés sur les ARN messagers par les codons UAC et UAU. C’est un acide α-aminé non essentiel, mais important à l’organisme. Toutefois, l’organisme la produit en quantité suffisante pour ses besoins éventuels. Dans l’organisme humain tout comme chez les mammifères, la L-Tyrosine se synthétise par hydroxylation de la phénylalanine sous l’action de la phénylalanine hydroxylase. Elle est précurseur des hormones thyroïdiennes notamment les T4 et les T3. Au niveau des végétaux, la production de la L-tyrosine est l’action de la décarboxylation oxydative du préphénate.

En conséquence, cela donne le p-hydroxyphénylpyruvate qui subit à son tour une transamination qui le transforme enfin en tyrosine et en 2-cétoglutarate. La L-tyrosine concentre sa présence dans les produits d’origine animale et les oléagineux. Au-delà de ces deux sources, seuls les laboratoires peuvent la synthétiser. Alors, elle peut désormais se présenter sous plusieurs formes. Cette version de synthèse se distribue différemment dans les pharmacies.

Les différentes variétés de la L-tyrosine en pharmacie

Nous avons plusieurs variétés de la L-Tyrosine synthétique. Toutefois, nous allons vous présenter deux modèles disponibles, accessibles, et à un prix bon marché. Nous avons entre autres :

La L-tyrosine 500 mg

C’est une version synthétisée au laboratoire de la L-Tyrosine. Elle possède les mêmes propriétés chimiques que la L-Tyrosine naturelle. Le laboratoire pharmaceutique Vital+ détient la propriété de sa fabrication. La L-Tyrosine 500 mg est emballée dans un flacon de 60 comprimés. Elle coûte seulement 20,65 euros toute taxe comprise. La posologie inscrite sur la boîte stipule que l’on ne peut en prendre qu’un seul comprimé par jour. En outre, les femmes enceintes et les personnes malades doivent se référer à leur médecin traitant avant toute prise.

Solgar L-Tyrosine 500 MG gélules végétales

Elle est fabriquée par le laboratoire pharmaceutique Solgar. La Solgar L-Tyrosine 500 MG gélules végétales se synthétise à partir de l’hydroxypropylméthyl-cellulose, cellulose microcristalline, de l’acide stéarique végétal et du stéarate de magnésium. Ensuite, elle est emballée dans des flacons sous forme de gélules qui contiennent quelques grammes de poudre de la L-tyrosine. Chaque flacon contient cinquante (50) gélules. La Solgar L-Tyrosine 500 MG gélules végétales a été certifiée par l’Agence National pour la Sécurité des Médicaments et des Produits de Santé. Elle est disponible dans les pharmacies au prix de 27,92 euros.

Les bienfaits de la L-Tyrosine

L-tyrosine - Un rôle de neurotransmetteur dans l'organisme
L-tyrosine – Un rôle de neurotransmetteur dans l’organisme

L’acide L-2- amino -3- (4- hydroxy phényl) propanoïque ou L-tyrosine joue plusieurs rôles dans l’organisme. Nous pouvons noter :

Synthèse hormonale 

Synthèse des hormones thyroïdiennes

La L-tyrosine est le précurseur des hormones thyroïdiennes. Sous l’action de la peroxydase thyroïdienne, l’iode apporté par l’alimentation passe par les canaux hémato-céphaliques et  se fixe aux noyaux de la L-tyrosine. Après fixation, le complexe iode L-Tyrosine subit une série de réactions  pour former la tétraiodothyronine ou thyroxine (T4). Or, la tétraiodothyronine ou thyroxine (T4) est la forme la plus passive des hormones thyroïdiennes. Cette forme de thyroxine se converti en triodothyronine ou T3. La triodothyronine ou T3 est la forme active des hormones thyroïdiennes. Les hormones T3 et T4 ainsi fabriquées participent à la différenciation et à la croissance de toutes les cellules de l’organisme. Elles sont donc importantes à la croissance et à la formation des squelettes. Du coup, elles interviennent également dans le métabolisme des glucides et des lipides.

Synthèse des catécholamines  (l’adrénaline et la noradrénaline)

La synthèse de la L-tyrosine en catécholamines se fait en deux étapes. Dans un premier temps, la L-tyrosine issue de l’alimentation est captée par les neurones catécholaminergiques grâce aux transporteurs Na+. La L-tyrosine captée sous l’action de la tyrosine hydroxylase se transforme en L-DOPA. Cette dernière sous l’action des kinases et par régulation à long terme induit la synthèse des catécholamines (l’adrénaline et la noradrénaline). Une fois produites, ces hormones jouent des rôles spécifiques dans l’organisme. La noradrénaline à titre d’exemple est responsable de l’excitation, de l’état de veille ou du sommeil. Elle intervient également dans la régulation du rythme cardiaque grâce à son rôle vasoconstricteur. L’adrénaline quant à elle facilite le flux sanguin grâce à son action excitatrice sur les muscles lisses des vaisseaux sanguins. 

Synthèse de la mélanine

La mélanine est l’hormone responsable de la couleur de la peau. En réalité, la nature (claire, noire, blanche, jaune…) de la peau dépend de sa teneur en mélanine. A cet effet, elle joue un rôle de protection, car elle protège la peau face aux rayons ultraviolets du soleil. Elle est aussi responsable de la couleur des cheveux et des poils. La tyrosine est à la base de la synthèse de la mélanine . En effet, la tyrosinase transforme la tyrosine en DOPA. La DOPA à son tour est  oxydée  en Dopaquinone. Cette dernière subit une succession de réactions chimiques pour finalement se transformer en mélanine.  

Rôle antioxydant

De par son rôle de précurseur des catécholamines et des hormones thyroïdiennes, la L-tyrosine joue deux rôles essentiels. Premièrement, un rôle antioxydant et ensuite, elle lutte contre la fatigue et le vieillissement.   En effet, en cas de grand stress ou fatigue, l’organisme sollicite une production supplémentaire de la L-tyrosine pour produire de la dopamine pour la régulation. Ainsi, la L-tyrosine lutte contre la fatigue, le stress et le vieillissement.

Rôle curatif

Traitement de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique et incurable due à un trouble du système nerveux central. Elle est dégénérative et mortelle. Elle est réputée incurable. Cependant, des études ont révélé qu’un traitement à la dopamine (dérivée de la tyrosine) a des effets positifs sur l’évolution de la maladie et la vie des patients. La dopathérapie (traitement à la dopamine) consiste à apporter de la dopamine au cerveau en le transportant sous forme de L-DOPA grâce à des inhibiteurs spécifiques. Une fois dans le striatum (partie du système nerveux responsable de la motricité), la L-DOPA est transformée en Dopamine.

Trouble du déficit de l’attention

Le trouble du déficit d’attention est une affection neurologique caractérisée par une hyperactivité et une impulsion notoire. Il est chronique et se remarque la plupart du temps chez les enfants. Un traitement à base de la L-Tyrosine par voie orale a fait remarquer une amélioration de significative chez 67 % des personnes ayant participé à l’essai clinique.

Effet neurotransmetteurs de la L-Tyrosine

Les neurotransmetteurs sont des substances chimiques aptes à intervenir sur des sites postes-synaptiques et toujours dans le même ordre en produisant les mêmes effets. Il existe plusieurs neurotransmetteurs, dont la dopamine. La dopamine est une dérivée de  la L-Tyrosine. Elle naît au niveau des neurones dopaminergiques grâce à l’action de la phénylalanine et de la L-Tyrosine. Une fois produite, la dopamine est libérée au niveau de ses récepteurs spécifiques notamment les récepteurs D1 et D4 pour le contrôle de la motricité.  Ils interviennent pour le contrôle de l’action.

La dopamine aide la mémoire à améliorer ses performances au niveau du cortex frontal. Elle est responsable de la libération des sensations agréables. La dopamine intervient à plusieurs niveaux du système nerveux pour réguler la douleur.  Elle intervient aussi dans le contrôle des nausées. De par ses différents rôles, la dopamine est importante et constitue un neurotransmetteur efficace dans la régulation de la motricité.  

Les dangers liés à une carence en L-tyrosine

L-tyrosine - Eviter une carence pour rester en santé
L-tyrosine – Eviter une carence pour rester en santé

Même étant un acide α-aminé non essentiel, la L-tyrosine participe à la régulation de plusieurs fonctions biologiques dans l’organisme. Une carence en celle-ci ne sera pas sans conséquence sur l’organisme. Grâce à son rôle d’antioxydant et de précurseur des catécholamines, une carence en L-tyrosine provoque une fatigue générale et répétée, un état de stress, un vieillissement accéléré… Par ailleurs, la diminution du taux en tyrosine se manifeste aussi par une baisse de la libido, de l’humeur et des réveils agités. Nous pouvons avoir aussi d’autres maladies telles que :

 La Tyrosinémie de type I

La tyrosinémie est une affection due à la dégradation de la tyrosine spécifique produite dans le foie et les reins. Plus souvent, cette maladie affecte essentiellement les enfants.

Le déficit en Tyrosine Hydroxyale

Le déficit en Tyrosine Hydroxylase (TH) est une affection neurologique rare qui se manifeste par des troubles neurologiques doux.

Effets secondaires de la L-Tyrosine

La prise de la L-Tyrosine est sans effet secondaire nocif sur la santé. Toutefois, il faut éviter de les prendre avec d’autres médicaments comme les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO). Il est aussi déconseillé de prendre de la L-Tyrosine  lorsqu’on a une alimentation riche en fromages comme le cheddar ou le fromage bleu. Il en est de même pour les viandes séchées ou fumées, les produits à base de soja et la bière. Une combinaison de ces aliments riches en tyramine peut augmenter la pression artérielle à un seuil élevé.

Les aliments les plus riches en L-Tyrosine

La L-tyrosine est présente dans plusieurs aliments. Au niveau végétal, on le retrouve dans la noix d’acajou, l’avocat, les champions, les haricots verts, les pommes de terre, les aubergines, les betteraves, le radis, le gombo, les feuilles de navet, la chicorée, les asperges, le brocoli, le persil, le concombre, l’oignon rouge, les épinards, les tomates, le chou, les pois, les haricots, etc. Ensuite, du côté animal, on remarque sa présence dans les produits laitiers, les œufs, le poisson et la viande.

Au-delà d’un simple principe actif des nootropiques, l’acide L-2- amino -3- (4- hydroxy phényl) propanoïque ou L-tyrosine est une substance chimique importante au fonctionnement de l’organisme. Comme précurseur d’hormones importantes, elle participe en outre, à la régulation du système cardiovasculaire, au maintien de l’humeur et à la protection de la peau. Par contre, dans son rôle curatif, la  L-Tyrosine à un effet palliatif important dans le traitement de plusieurs maladies comme le syndrome de Parkinson par exemple. Par ailleurs, nous remarquons qu’une carence en L-Tyrosine peut apporter de graves préjudices à l’organisme. Ainsi, il est important, de donner une part importante à cette molécule dans notre alimentation. Il est vrai qu’elle est classée parmi les acides α-aminés non essentiels, mais elle est vitale pour une bonne qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *