Psychoactif

Qu’est-ce qu’un psychoactif ?

On parle généralement de produit psychoactif ou de médicament. Les deux sont des drogues prescrites ou non qui agissent principalement sur le cerveau. Que ces substances soient licites ou illicites, elles ont un double effet dans l’organisme de l’être humain. Soient elles soulagent d’un mal, soient elles détruisent la personne qui en consomme. Que c’est ton des substances psychoactives ? Quels sont ses différents avantages et inconvénients ? Voyons la réponse dans cet article !

Psychoactif : qu’est-ce qu’il est important de savoir ?

Psychoactif - Les effets secondaires du notropique
Psychoactif – Les effets secondaires du nootropique

Les psychotropes sont des substances qui agissent généralement sur l’état du système nerveux central. Ils modifient certains des processus biochimiques et physiologiques du cerveau, sans affecter leur capacité à induire une dépendance. Cela par conséquent produit inévitablement une toxicité. En modifiant la fonction du cerveau, un médicament psychoactif peut provoquer des changements dans la perception, la sensation et l’humeur.

En d’autres termes, les psychoactifs regroupent l’ensemble des produits qui ont un effet sur le cerveau. Les plus connus et qui font beaucoup de victimes sont l’alcool, le tabac, la marijuana, l’extasie, les amphétamines et les drogues de synthèse. Il y a également la cocaïne, l’héroïne, les hallucinogènes, les drogues psychotropes, les solvants et certaines substances dopantes.

Par ailleurs, utilisé avec discernement, un médicament psychoactif peut atténuer ou faire disparaître des souffrances physique. Il s’agit de l’anxiété, de la dépression, des troubles bipolaires ou délirants. Voyons à présent, quelles sont ces différentes substances dont la prise abusive s’avère mortelle.

Les différents types de substances psychotropes

Les substances psychoactives sont des drogues qu’il faut prendre avec modération au risque se faire prendre dans le filet de la dépendance.

Le cannabis

Le cannabis ou la marijuana est un produit psychoactif illégal. L’ingrédient actif de cette drogue qui cause la psycho activité est le THC (tétrahydrocannabinol). La concentration du cannabis varie en fonction de la préparation et de la source du produit. Les conséquences négatives de cette drogue varient d’une personne à l’autre. Elles varient également en fonction de la condition dans laquelle la personne consomme le produit.

Les poppers

Ce sont des vasodilatateurs que l’on utilise en médecine pour venir à bout des maladies cardiaques. Les poppers sont également des préparations qui contiennent du nitrite dissous dans du solvant. Ils se présentent sous forme d’aphrodisiaque ou d’énergisant que vous pouvez inhaler. Ils sont faits en petits flacons ou de petites ampoules que vous pouvez casser afin d’inhaler le contenu.

Ces substances psychoactives provoquent une certaine euphorie et une sensation d’ébriété chez le consommateur. Elles ont même la capacité de provoquer des troubles de la perception chez certains consommateurs. Ces troubles amènent ces derniers à halluciner et à sombrer dans une somnolence qui les conduit à une totale perte de conscience.

Malheureusement il y a des accidents qui surviennent lors de la prise de certains psychoactifs. Il s’agit entre autres de l’asphyxie. ils surviennent lorsque le sujet s’étouffe avec le sac en plastique au moment d’inhaler la substance. En plus de ces conséquences, on compte également l’explosion par chauffage de solvants volatils, l’arrêt cardiaque et dangereuses hallucinations, etc. Consommer le Poppers sur le long terme entraîne des pathologies d’ordre neurologique, des dommages liés au rein, au foie, aux voies respiratoires et à la digestion.

Les médicaments psychotropes wiki

Les psychoactifs wiki sont également des médicaments utilisés dans la médecine. Ils sont à utiliser avec précaution et modération. Les psychoactifs wiki permettent d’atténuer un tant soit peu, des douleurs psychiques et leurs effets diffèrent en fonction de la composition chimique. Ils diffèrent également en fonction de la dose que vous prenez. Les conséquences secondaires de ce produit varient donc d’un individu à un autre. Pour cette raison, il n’y a que le médecin qui sont habilités à les prescrire. Ne prenez jamais le risque de vous automédicamenter.

Par ailleurs, vous prenez de gros risques si vous mélangez deux ou plusieurs médicaments à substances douteuses. En effet, certaines des réactions que peuvent causer la prise de certains mélanges sont méconnues médicalement. Et donc un mélange de médicaments avec l’alcool est susceptible d’annuler l’effet apaisant que les médicaments auront dans cotre organisme.

L’Ecstasy

Encore appelé MDMA (Méthylène-dioxy-méthylamphétamine), l’ecstasy est une amphétamine qui stimule le système nerveux. Notons que c’est le système nerveux central qui possède des caractéristiques psychédéliques. Pour l’occident, c’est purement un stupéfiant. La composition des comprimés est généralement incertaine. Les molécules de MDMA ne sont pas toujours présentes et peuvent être mélangées à d’autres substances : amphétamine, analgésiques (substances qui réduisent ou suppriment la douleur), hallucinogènes, substances anabolisantes.

Le risque de complications semble augmenter avec la dose « avalée », la composition du produit et la vulnérabilité du consommateur. L’usage de l’ecstasy est particulièrement dangereux pour les personnes souffrant d’arythmie, d’asthme, d’épilepsie, de problèmes rénaux, de diabète, de faiblesse (fatigue) et de problèmes psychologiques.

La cocaïne

La cocaïne est un psychoactif, une drogue alcaloïde fabriquée à partir de la coca, d’où son appellation cocaïne. Cette substance agit puissamment sur le système nerveux central et se présente sous la forme d’une poudre blanche. Tout comme l’ecstasy, la cocaïne se classe sur la liste des stupéfiants. Elle est aussi un vasoconstricteur périphérique. 

Elle n’est pas toujours pure. Il existe bel et bien de la cocaïne de mauvaise qualité et parfois mélangée à d’autres substances. Ces substances sont parfois nocives pour l’organisme humain, elles représentent donc un psychoactif hyper dangereux pour l’homme. La cocaïne créent une euphorie sans pareil accompagnée d’une forte illusion avec une extrême excitation mentale et physique. Elle créée également une indifférence à la douleur et à la fatigue. Tous ces effets, avec le temps, s’estompent et se transforment en dépression, en anxiété.

Le GBL et le GHB

Le GBL et le GHB
Le GBL et le GHB

La Gamma-butyrolactone (GBL) est fabriqué avant le GHB. C’est une substance toxique aux propriétés industrielles et un acide très forts qui peut être utilisée directement. Elle peut être également mélangé à d’autres produits chimiques (solvants, tours de décapage, etc.). Cette combinaison de GBL avec d’autres molécules chimiques augmente le risque de toxicité. Quant au GHB (Hydroxybutyrate ou gamma-hydroxybutyrate), c’est un médicament psychotrope sédatif, hypnotique et narcotique utilisé à des fins médicales ou autres.

Après ingestion, le GBL est converti en GHB dans le corps. Son effet est le même que celui produit par le GHB et varie en fonction de la dose prise. Une sensation d’euphorie peut entraîner un risque sexuel. La prise de GBL est totalement incompatible avec la consommation d’alcool même si la dose est modérée.  Cela augmente considérablement le risque de coma.

Remarque importante : malgré le fait que les effets de ce psychoactif sont similaires à ceux du GHB, ils s’accumulent et sont très lents à se manifester. Cependant, veillez noter que vous pouvez prendre plusieurs doses avant que le psychoactif fasse son effet. Et donc, vous pouvez faire une overdose avant même de constater les effets de la GBL.

Le GHB par contre s’est éloigné de son usage médical au cours de la dernière décennie. En raison des caractéristiques de la molécule : amnésie, semblable à un état empoisonné. Il s’utilise aujourd’hui utilisé lors des soirées festives.

Psychoactif : Les autres substances nocives

La drogue LSD est une substance synthétique à base d’acide lysergique. Le LSD (« acide ») se caractérise par un puissant effet hallucinatoire. Il se présente généralement sous la forme d’un petit papier buvard avec un dessin. Il se présente également sous la forme d’un liquide que vous pouvez avaler.

Les champignons hallucinogènes quant à eux ou les produits qui contiennent les hallucinogènes sont des produits narcotiques. Le risque est le même que celui du LSD : crises d’angoisse, perte de contrôle, etc. Certaines variétés contiennent des doses élevées d’ingrédients actifs et peuvent provoquer de graves accidents. Tous les champignons hallucinogènes sont toxiques et présentent un risque réel de mort par empoisonnement.

Avantages et inconvénients liés à la prise des psychoactifs

La prise de chaque médicament psychoactif, de chaque substance psychoactive présente des avantages et des inconvénients. Nous allons abordés dans la suite, de manière générale les avantages ainsi que les risques liés à la prise d’un psychoactif.

Les avantages

  • Les médicaments psychoactifs apaisent l’individu qui souffre d’anxiété, d’insomnie, de douleurs musculaires. Que ce soit des substances licites ou pas, elles aident le consommateur à gérer un tant soit peu ses crises d’angoisse et de tension. Elles ne sont pas indiquées pour apaiser tel ou tel mal. Le plus important c’est que le consommateur se soulage en les prenant. Ce sont par exemple des tranquillisants ou des anxiolytiques ou même des somnifères ;
  • Il y en a certaines qui sont prescrites pour traiter toutes maladies liées au mental (trouble du comportement et du caractère). Ce sont les neuroleptiques
  • Les substances psychoactives tels que les antidépresseurs aident à traiter la dépression, la tristesse; les troubles de sommeil et alimentaire, des sensations d’épuisement, de pertes d’énergie, du sentiment de culpabilité.

Les inconvénients

Savez-vous que les substances psychoactives telles que le tabac, la cocaïne, le cannabis, et autres interagissent directement sur le cerveau ?

  • Elles sont capables de modifier le comportement, les émotions, les opinions et les activités mentales du consommateur ;
  • La consommation de ces substances entraîne inévitablement des risques sanitaires ;
  • La prise abusive des psychoactif crack ou psychoactif tramadol créée une certaine dépendance.

Psychoactif : Quand parle-t-on de dépendance ou d’addiction ?

  • La prise abusive de certaines substances psychotropes avec ou sans avis médical crée de la dépendance. Le consommateur devient alors dépendant du produit. Il peut s’agit de la nicotine, de l’alcool, des drogues (Temesta, valium, etc). Il a y également l’héroïne, la morphine, la méthadone, les amphétamines ou la cocaïne GBL/GBH.
  • Après une certaine période de consommation fréquente et quotidienne, certaines substances deviennent addictives. Il est donc urgent de modérer la consommation de ces substances et ce, dans le but de leur permettre d’être plus efficace. Il s’agit de l’ecstasy, des médicaments psychédéliques et le rosmarinol.
  • La dépendance subvient lorsque le métabolisme s’habitue à consommer des substances. Par ailleurs, dans le même temps, la tolérance du corps augmente. Le besoin d’ingérer des doses plus élevées augmentent également. La psychologie du consommateur s’habitue aux effets causés par la substance. Cela rend les gens frustrés en cas de besoin (déprimé, craintif, nerveux, agressif, indifférent, anxieux, etc.).

Psychoactif : Comment prévenir la dépendance ou l’addiction ?

Psychoactif - Comment améliorer son focus naturellement ?
Psychoactif – Comment améliorer son focus naturellement ?

Les méthodes de préventions pour prévenir la dépendance aux substances psychoactives ne sont pas figées. Et rassurez-vous, si vous êtes déjà accro à ces différentes substances, travaillez sur ces différents points suivants et vous trouverez satisfaction.

Pour commencer il est important d’arrêter la consommation des différents psychoactives quand cela est nécessaire. Consommez ces substances sans abuser, avec modération et surtout dans les règles de l’art. Si néanmoins, avec les différentes précautions vous dépassez les bornes, alors il suffit de prendre apte de la situation. Reconnaître que vous avez franchi la ligne rouge vous aidera à vous sortir de cette mauvaise passe.

Parler de la situation autour de vous, prévenez vos parents et vos proches. Ces derniers sauront vous apporter l’aide et le soutien nécessaire pour vous aider à rompre avec la dépendance.

Tournez-vous vers les centres de désintoxication et suivez si possible les thérapies de groupe.

Faites du sport ou faites toutes autres activités qui vous aideront à découdre petit à petit avec la consommation des substances psychoactives.

En résumé

Rappelons que les conséquences de l’addiction sont énormes. Des complications peuvent être causées par les effets secondaires. Il s’agit du cancer lié à l’alcool et au tabac, les maladies cardiovasculaires et respiratoires. La propagation du VIH et des hépatites, les maladies du système nerveux et mentales des personnes qui prennent régulièrement des médicaments.

De plus, l’usage répété de drogues peut favoriser des troubles cognitifs (par exemple, difficulté à se concentrer, diminution de l’expression ou de la mémoire). Cela affecte les performances scolaires ou professionnelles, et peut conduire progressivement à l’abandon, au licenciement et à la marginalisation. En fin de compte, une dépendance grave et non traitée conduit souvent à l’isolement.

Toutefois, la France a interdit la consommation, la production et le trafic de substances psychoactives (à l’exception du tabac et de l’alcool). Et pour traiter la dépression, les troubles d’anxiétés et autres, les médecins prescrivent des psychotropes.

Cependant, la production et l’utilisation de cette substance est strictement contrôlée par le Gouvernement. Malheureusement, l’automédication est encore courante et ces médicaments ne s’utilisent pas toujours à des fins thérapeutiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *