Nootropiques - La santé au quotidien

Comment réduire le stress avec les nootropiques ?

Les nootropiques sont des plantes dont les vertus entrent dans la tonification du cerveau et favorisent une meilleure activité cognitive. Leur liste assez bien fournie se compose de plusieurs plantes d’espèces diverses présentes en Europe, en Asie, bref, dans tous les continents quasiment. De plus en plus, le recours aux nootropiques dans la lutte contre le stress est usuel. Il en est ainsi parce que la plupart des nutriments essentiels qui boostent le cerveau ne se synthétisent pas dans l’organisme. Or, les nootropiques ont un apport important en ces nutriments indispensables. Découvrez dans cet article, les nootropiques et la manière de les utiliser pour lutter contre le stress.

Les nootropiques : De quoi s’agit-il ?

Nootropiques - Rester en santé permet d'être productif
Nootropiques – Rester en santé permet d’être productif

Des plantes adaptogènes ou des molécules chimiques peuvent subir des transformations dans les laboratoires certifiés. Les rôles de ces derniers convergent vers l’obtention d’une activité cognitive optimale. Au départ, seules les plantes adaptogènes constituaient les nootropiques. Mais, avec les progrès scientifiques, la biosynthèse au laboratoire a apporté à la liste de ces plantes, des composés chimiques. Toutefois, il ne s’agit nullement de composés totalement chimiques. Les molécules nootropiques chimiques sont issues forcément des extraits de ces plantes adaptogènes.

Les adaptogènes sont des plantes qui renforcent le corps humain à travers l’augmentation de sa capacité à faire face à l’accumulation des divers stress.

Ces plantes renferment des nutriments essentiels au bien-être du corps et surtout possèdent plusieurs autres fonctions essentielles. En effet, plusieurs nootropiques sont les substances ou les molécules qui interviennent dans des fonctions vitales du corps. Or, l’organisme est incapable de produire une bonne partie de ces substances. Pour le peu qu’il est en mesure de produire, la synthèse ne se fait qu’en infime quantité. Cela peut rapidement constituer une carence et pour ainsi dire, un facteur dévastateur pour son équilibre.

Dans la liste importante de ces substances essentielles, il y a les sels organiques et inorganiques de magnésium, l’oxyde de magnésium et des acides gras vitaminergiques. De même, des molécules ultras importantes dans le contrôle des influx nerveux telles que la choline complètent la liste autant qu’une dizaine d’acides gras polyinsaturés et saturés. En plus, on note certaines molécules, des nutriments non essentiels comme la L-tyrosine qui sont des nootropiques. Il est cependant nécessaire de rappeler que la L-tyrosine n’intègre pas la catégorie des molécules que l’organisme n’arrive pas à produire. Le corps est capable de la produire en fonction de ses besoins. 

Où trouve-t-on les nootropiques ?

Vous avez la possibilité de vous offrir les nootropiques via divers moyens et lieux. En effet, la plupart de ces produits disponibles sont offerts en compléments alimentaires accessibles pour tout le monde. Plusieurs marques les commercialisent sous plusieurs noms. De toute évidence, la substance reste invariable à l’exception de petites modifications entreprises par les marques qui les offrent.

Pour ce qui est de notre marque, nous vous proposons plusieurs nootropiques sur notre site. Vous pouvez aussi entrer en possession de nos nootropiques dans des pharmacies un peu partout en Europe. Une offre est également disponible sur notre site ou encore sur amazon.

Les nootroopiques sont-ils des stimulants du cerveau ?

Absolument pas ! Les termes pour les désigner varient de plus en plus. Certains parlent de smart drug (drogues intelligentes), tandis que d’autres n’hésitent pas à parler de stimulants de cerveau. Mais, les nootropiques ne doivent pas être assimilés à ces termes puisque leur rôle ne s’identifie pas à la stimulation du cerveau. De même que leurs actions ne ressemblent en rien au fonctionnement des drogues. Certes, les nootropiques constituent un rempart pour le cerveau contre les stress, la fatigue chronique, etc. Mais, ce rôle ne passe pas par la stimulation du cerveau.

Les nootropiques agissent en neurotransmetteur efficace à travers les substances qu’elles apportent à l’organisme.

Les apports en nutriments des nootropiques

En général, les nootropiques pris individuellement ne contiennent pas les mêmes nutriments essentiels. Tout d’abord, il y a plusieurs nootropiques. Au milieu de leur liste non exhaustive, nous pouvons citer, la choline, le rhosila rodea, le thé vert, le lycopode, la bacopa, la L-tyrosine, la sulbutiamine, etc. Donc, ils apportent beaucoup de substances différentes.

Le rôle neuroprotecteur, neurotransmetteur et efficacité pour le cerveau

Nootropiques - Un rôle de neuroprotecteur dans l'organisme
Nootropiques – Un rôle de neuroprotecteur dans l’organisme

Les nootropiques viennent combler les carences de l’organisme en composés nutritionnels indispensables. Le magnésium est un nutriment essentiel dont le rôle est assez essentiel pour la tonification du cerveau et la concentration. Une carence en magnésium oxyde ou encore en divers sels de magnésium entraîne la fatigue chronique et une fragilité au stress. En comblant cette carence, les nootropiques contribuent au développement d’un cerveau zen face au stress.

Le rôle du magnésium ne s’arrête pas là. Il se poursuit à travers plusieurs fonctions vitales pour l’activité cérébrale et pour l’organisme entier. Le magnésium agit sur les influx nerveux en favorisant la circulation du sang et la bonne oxygénation du cerveau. De plus, il cumule plus de 300 réactions enzymatiques. Dans le système osseux, il œuvre pour la fixation du calcium. Une tâche essentielle pour l’équilibre du cerveau.

La rhodiola rosea est un nootropique qui a un apport non négligeable en magnésium. Donc, elle constitue un moyen efficace pour le cerveau de lutter contre le stress.

Le rôle anti-infectieux et antidépresseur des nootropiques

Ces produits remplissent des fonctions essentielles sur le comportement de l’organisme face au stress et aux états dépressifs. En fait, les adaptogènes comme la rhodiola rosea diminuent considérablement les effets du stress. Egalement, ils luttent efficacement contre les états dépressifs. A cet effet, les emplois des nootropiques embrasent plusieurs traitements de troubles dépressifs et cognitifs comme la maladie d’Alzheimer. Ils améliorent l’humeur et procurent une parfaite sérénité au système nerveux. Cela favorise la saine réactivité cérébrale du corps et active ses fonctions cognitives au niveau optimal.

En outre, les nootropiques constituent non seulement un réducteur de stress, mais également une force immunitaire. Tout d’abord, un système immunitaire faible ne saurait permettre au cerveau de relever tous ses nombreux défis. Ils jouent un puissant rôle anti-infectieux en protégeant le corps contre les infections internes et externes éventuelles. Ces compléments permettent également à l’organisme de conserver ses cellules. Les nootropiques tiennent aussi un rôle important dans l’organisation structurelle des cellules. Cette propriété lutte contre le vieillissement des cellules et par conséquent maintiennent une activité vigoureuse de toutes les cellules du corps notamment du cerveau.

La choline par exemple participe à la modulation de l’expression des gènes, et à la signalisation membranaire des cellules. Cela permet au système nerveux de se stabiliser efficacement en conservant des activités vigoureuses. La choline permet également le développement du cerveau et le métabolisme des lipides. Outre ces rôles, la choline est une substance nootropique qui permet la synthèse des catécholamines grâce à la libération de dopamine par l’action de la tyrosine hydrolase. Les catécholamines constituent les meilleurs moyens du cerveau pour lutter contre le stress. En effet, elles jouent un rôle d’hormone. Un rôle qui permet une augmentation du taux des hormones. Ainsi, les nootropiques luttent efficacement contre les maladies liées à la carence d’hormones.

Les autres rôles

Les nootropiques cumulent plusieurs autres rôles qui préparent le corps à conserver un meilleur équilibre. A cet effet, nous pouvons évoquer leur rôle dans la régulation du système cardiovasculaire. Les diverses molécules apportées par les nootropiques à l’image du magnésium contribuent à une bonne dilatation artérielle et à un bon rythme cardiaque.

A travers, la fabrication de protéines, ils permettent au corps de combler ses carences en vitamines et renforcent sa teneur en oligoéléments et acides gras essentiels. Ensuite, ils permettent la régulation du système digestif et intestinal permettant ainsi à l’organisme d’éliminer ses déchets. Du coup, les maux de tête ne sont plus fréquents de même que la fatigue chronique du cerveau.

Les nootropiques sont-ils des solutions miracles ?

Nootropiques - Avoir de saines habitudes est bénéfique pour la santé
Nootropiques – Avoir de saines habitudes est bénéfique pour la santé

Bien que leurs actions sur le cerveau et l’activité cérébrale soient inestimables, les nootropiques ne sont pas des solutions miracles. Ce ne sont pas des drogues qui stimulent le cerveau. Ils interviennent pour aider le cerveau sur des points précis. Le stress et la fatigue chronique constituent de nos jours des maux essentiels qui touchent un grand nombre de personnes. Cela est normal avec le mode de vie caractérisé par le travail acharné.

Les diverses marques offrent les nootropiques pour combler les besoins en nutriments essentiels afin de maintenir un bon état mental et sanitaire. Ainsi, ils sont des compléments alimentaires pour la plupart. A ce titre, leur efficacité dépend de plusieurs précautions à observer.

Bien manger et dormir

Les recommandations qui suivent tous les produits nootropiques montrent bien la différence face aux drogues et aux stimulants. Leur emploi pour des organismes privés de repos se heurte à une certaine inefficacité. Manger et dormir sont les premières habitudes indispensables pour avoir un cerveau et un corps équilibrés.

En l’absence de ces règles primordiales, les nootropiques ne sauraient être efficaces. Alors, il est important de dormir normalement en prenant ces produits, puisque le but est de lutter contre le stress et la fatigue chronique. Or, faute de repos, le cerveau accumule plus de fatigue et devient progressivement inefficace. En contradiction, une drogue est capable de maintenir une personne en éveil et en hyperactivité ; les nootropiques ne peuvent pas toujours remplir ce rôle.

Quant à l’alimentation, elle est primordiale pour la santé. Les compléments alimentaires ne peuvent en aucun cas substituer les aliments. C’est une raison de plus qui les dissocie de toute drogue. Leur rôle consiste à fournir les substances qui manquent toujours après l’alimentation et dont le corps est incapable de synthèse.

Donc, si les nootropiques sont capables de combler certaines carences, une mauvaise alimentation entraînera toujours d’autres carences. Du coup, l’effet du nootropique ne se constatera pas sur la personne.

Comment employer des nootropiques dans la réduction du stress ?

Tout dépend du nootropique que vous avez en main ou qu’il vous plaît d’adopter. Mais, il est beaucoup plus sage d’identifier vos besoins afin de choisir le bon produit. Les carences en magnésium sont élevées chez plusieurs personnes en France. Alors, le meilleur nootropique en France est celui qui contient du magnésium.

Pour ce qui est du dosage, une dose recommandable accompagne les offres. Toutefois, puisqu’il s’agit de compléments alimentaires, il est courant que les prises varient en fonction des individus. Cela n’est pas grave tant que l’utilisateur prend garde à ne pas exagérer.

Par ailleurs, il est très important de savoir que certains nootropiques ne correspondent pas aux enfants ou aux femmes enceintes.

Y a-t-il des effets secondaires associés à la prise des nootropiques ?

Dans l’ensemble, il n’existe pas d’effets secondaires associés à la prise des nootropiques. Ce sont des produits qui sont sains et pour la plupart bio à 100 %. Un principe qui leur donne les mêmes rôles que tous les aliments que nous mangeons.

Cependant, certains parmi eux sont vecteurs de quelques effets indésirables. Précisément  dans des cas de surdosage du bitartrate de DL-Choline par exemple. Lorsque cette molécule se consomme à un seuil plus élevé, cela provoque des effets indésirables. Entre autres, il y a le développement d’une odeur corporelle de poisson, des vomissements et des diarrhées qui surgissent. Uniquement  quelques rares nootropiques sont susceptibles d’entraîner ces genres d’effets.

Il existe d’autres nootropiques qui détiennent des interdictions formelles. Le plus important est de les respecter.

Quels sont les avis sur les nootropiques ?

En général, les avis se diversifient au sujet des nootropiques. Les avis techniques ne manquent pas d’unanimité autour de leurs rôles bénéfiques pour le cerveau et le bien-être sanitaire. Pour les consommateurs, les avis sur l’efficacité restent vraiment nombreux bien qu’ils convergent vers un constat positif. Les consommateurs émettent des avis très positifs sur l’efficacité des produits. Dans ce sens, ils n’ont rapporté aucun effet indésirable ni aucun dommage après la prise des nootropiques.

Pour finir, les nootropiques sont des éléments importants en premier lieu pour le cerveau. Le cerveau étant le centre de contrôle du corps entier. Si le cerveau est en forme, alors le corps le sera également. Ensuite, leurs bienfaits concernent tout l’organisme. Avec leur apport en nutriment, ils sont indispensables pour un bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *