Effets secondaires nootropiques

Quels sont les dangers et risques des nootropiques ?

La prise de nootropiques est devenue une habitude dans nos sociétés. Fort de leurs effets positifs sur les capacités cognitives, les nootropiques entrent dans le quotidien des consommateurs. De plus, ils ont acquis une certaine notoriété dans tous les secteurs d’activité. Améliorer la mémoire, améliorer la concentration, ce sont autant d’avantages qui montrent l’importance des nootropiques. Nombreux sont leurs effets positifs sur les capacités intellectuelles. Ainsi, ils entrent dans tous les plans de recherches des industries pharmaceutiques et agroalimentaires. Toutefois, nous ne pouvons affirmer avec certitude que les nootropiques ne présentent aucun effet secondaire. Qu’est-ce qu’un nootropique ? Quels sont les différents types de nootropique ? Quels sont les effets secondaires des nootropiques ? Ce sont autant de questions qui nous permettront de faire la lumière sur tous les aspects des nootropiques ainsi que leurs effets sur la santé.

Effets secondaires nootropiques : Qu’est-ce qu’un nootropique ?

Effets secondaires nootropiques - Description des nootropiques
Effets secondaires nootropiques – Description des nootropiques

Les nootropiques sont des plantes ou des compléments alimentaires qui ont la capacité d’agir sur les fonctions cognitives. De plus, ils peuvent améliorer la mémoire, la concentration et produisent des effets bénéfiques sur le cerveau humain. Les nootropiques connaissent autant d’intérêts pour les consommateurs puisqu’ils constituent un moyen d’améliorer les conditions de vie et de travail. Il en existe de différents types et leurs effets varient en fonction de chaque nootropique. Toutefois, ils sont présents autour de nous et peuvent servir nos intérêts ou celui de toute la collectivité.

Découvert par le Dr Corneliu Gurguea, le terme nootropique est employé un peu plus tard. Les nootropiques agissent sur le cerveau en augmentant la transmission des informations à travers les neurones. Ils limitent les effets des toxines et du vieillissement et luttent contre la régression des capacités cognitives causée par des maladies. Ils ont plusieurs rôles que sont :

  • augmentation des facteurs de croissance du cerveau grâce à la production des neurones ;
  • l’irrigation et l’oxygénation du cerveau en favorisant la circulation du sang vers les cellules ;
  • favorise la perméabilité de la barrière hémato encéphalique aux précurseurs de certains neurotransmetteurs.

Néanmoins, un composé doit remplir certaines conditions préalables pour prendre le nom de nootropique.

  • Le nootropique doit faciliter l’apprentissage et améliorer la mémoire ;
  • Il doit pouvoir aider le cerveau à accroître son bon fonctionnement ;
  • La molécule doit protéger le cerveau des dommages chimiques. Ceux-ci peuvent être liés à l’utilisation d’autres médicaments ou drogues ;
  • La substance améliorée rend les mécanismes de transmission de l’information plus efficace. Cette amélioration se fait grâce aux neurones ;
  • Les nootropiques ne sont pas toxiques et ne doivent pas avoir d’effets stimulants.

Les effets des nootropiques sur les facultés cognitives

Une étude basée sur la recherche des effets cognitifs des nootropiques fut réalisée sur des patients. Après, quelques semaines on a constaté que les sujets ayant reçu des nootropiques se sont améliorés de façon significative. Ils ont donc augmenté leur niveau de mémoire, de logique, d’attention et leur vitesse de traitement de l’information. De plus, beaucoup d’autres études ont montré l’impact positif qu’ont les nootropiques sur les fonctions cognitives. Ces compléments alimentaires agissent également sur les patients ayant subi des blessures cérébrales ou des traumatismes.

Par ailleurs, l’action du nootropique sur les fonctions cognitives s’explique par la capacité de ses composants à agir sur les éléments du cerveau. Ainsi, le fonctionnement du cerveau subit un impact positif. En désactivant l’effet de certaines enzymes, substances actives, les nootropiques permettent aux neurones d’agir plus efficacement. Ils pourraient ainsi aider à traiter les pathologies entraînant la réduction de la durée de vie des neurones comme l’Alzheimer.

Les nootropiques permettent aussi de réduire les effets du stress. Ce dernier est responsable indirectement de la diminution des capacités de réflexion et du manque de concentration. De plus, plusieurs preuves montrent que vous vous confrontez à un niveau de stress élevé. Ainsi, vos facultés cérébrales prennent un coup.

Les différentes catégories de nootropiques

Il existe différents types de nootropique répartis selon leur provenance ou selon leurs effets. Ainsi, pour consommer ces nootropiques, il faut tenir compte de plusieurs facteurs. Pour faire le choix de ces substances, faites attention aux risques d’allergies à certains composants. Les nootropiques se subdivisent en deux catégories. Chacune de ces catégories offre au consommateur un large panel de possibilités parmi les objectifs visés. Ainsi, on distingue les nootropiques naturels et les nootropiques synthétiques.

Les nootropiques naturels sont les nootropiques les plus demandés par les consommateurs. Cet état de choses est dû au fait qu’ils ne constituent pas un risque pour la consommation. De plus, cela évite de s’exposer à des effets secondaires liés à d’autres composants chimiques. Quelques variétés pourraient susciter vote intérêt. Ce sont :

  • les aliments tels que le thé vert et le café ;
  • les suppléments alimentaires tels que la rhodiola, le ginkgo, le ginseng, l’ashwagandha et la théanine.

Les nootropiques synthétiques proposés se présentent sous forme de gélules ou de comprimés. Ils sont le fruit de recherches poussées de nombreux laboratoires pharmaceutiques. Ils subissent des améliorations constantes pour répondre aux attentes des consommateurs. Il est facile de s’en procurer sur Internet auprès des boutiques en ligne. Néanmoins, leur fabrication nécessite l’ajout de certaines substances. Celles-ci pourraient avoir des effets secondaires pour les consommateurs.

Les nootropiques présentent-ils des effets secondaires ?  

Effets secondaires nootropiques - Les danger de la prise de nootropiques
Effets secondaires nootropiques – Les dangers de la prise de nootropiques

Plusieurs consommateurs ne contrôlent pas la fréquence à laquelle ils prennent les nootropiques. Pour cela, ils s’exposent à leurs effets secondaires. Ces effets varient d’une substance à une autre. Ils peuvent se remarquer sur la santé physique du patient. Ainsi, ils attaquent le fonctionnement de certains organes. Ceux qui sont plus touchés par les effets secondaires des nootropiques sont les reins et le foie.

De plus, les effets secondaires des nootropiques sont dans certains cas, les facteurs de maladie cardio-vasculaire. Il s’agit par exemple des maladies comme la tachycardie et l’hypertension artérielle. Celles-ci entraînent aussi le risque de contracter des maladies neurodégénératives. Ces maladies sont caractérisées par la perte des capacités cognitives, les hallucinations et les tremblements. Toutefois, les effets secondaires des nootropiques peuvent être moins graves. C’est le cas par exemple des vomissements ou des maux de tête. Généralement, la plupart des effets secondaires des nootropiques sont dus à un surdosage.

Malgré que les nootropiques soient généralement sans danger, il peut exister des risques. Ceux-ci peuvent être liés à leur association à d’autres traitements. Cependant, vous devez savoir que les nootropiques ne sont pas conseillés aux femmes enceintes et aux enfants. De plus, vous devez veiller à prendre les nootropiques chez des vendeurs fiables. Ainsi, vous vous assurez de la qualité du produit.

Quelques exemples de nootropiques

Plusieurs produits prennent la forme de nootropiques. Quelques nootropiques vous aideront à améliorer votre productivité.

  • FuelDay : c’est un complément alimentaire très efficace qui permet de booster la mémoire et la concentration de façon naturelle
  • L’ashwagandha : elle est très puissante et favorise l’amélioration de la mémoire.
  • Le ginseng : c’est un stimulant pour la mémoire. Il s’utilise généralement pour améliorer la concentration.
  • Le ginkgo biloba : il permet de prévenir les pertes de mémoire. Pour bénéficier de ses effets, il faut suivre un traitement de deux mois minimum. Néanmoins, il faut éviter d’en prendre si vous êtes sous anticoagulant.
  • Le magnésium : il est connu pour ses capacités à améliorer la mémoire et la concentration. Il est recommandé d’en consommer dans votre alimentation. On le retrouve dans le cacao en poudre, les amandes ou encore dans les graines de tournesol.
  • L’huile essentielle de citron : il a pour propriété de stimuler le système nerveux. Elle augmente les capacités cognitives et permet de booster la mémoire et la concentration.
  • Le piracétam : c’est un nootropique très puissant. Il permet d’améliorer la mémoire et de booster la concentration.
  • Le modafinil : c’est un nootropique efficace auquel font souvent recours les consommateurs.
  • L- théanine : il se trouve dans le thé vert.

Effets secondaires nootropiques : Posologie des nootropiques

Effets secondaires nootropiques - Posologie des nootropiques
Effets secondaires nootropiques – Posologie des nootropiques

La posologie des nootropiques ne suit pas un modèle standard. En effet, la posologie des nootropiques varie selon la catégorie de nootropique et de l’objectif visé. Cependant, il est plus adapté de demander conseil à un médecin pour connaître le dosage qu’il faut respecter. Le non-respect des consignes de prise des nootropiques entraîne généralement des effets secondaires.

La connaissance des dosages des nootropiques est importante pour bénéficier de leur efficacité. Les études scientifiques ont montré que pour un adulte, le dosage nécessaire est d’environ 4 800 mg pour un comprimé de nootropique.  Il devra donc en prendre deux ou trois fois par jour en fonction de ses besoins. De plus, d’autres études ont révélé que le nootropique à faibles doses peut aussi être bénéfique pour le cerveau.

Il est recommandé de commencer la prise des doses lentement et de l’augmenter progressivement. Cela vous permettra donc de mieux cerner les effets que le nootropique a sur votre organisme. En effet, même si les nootropiques sont reconnus pour leur efficacité, il est important de commencer la prise à faibles doses. Cela vous permettra d’évaluer votre façon de réagir face à leur consommation. Au besoin, vous pourrez progressivement augmenter la dose. La prise constante de cette dernière est nécessaire pendant deux semaines avant l’obtention du résultat.

Comment se procurer des nootropiques ?

Le meilleur moyen de se procurer les nootropiques est d’en commander sur Internet. Ainsi, vous pouvez faire recours au site CerebralFuel qui vous propose un nootropique appelé FuelDay. celui-ci permet de booster votre mémoire et votre concentration. Ce produit s’adaptera très bien à vos perspectives.

L’utilisation des nootropiques connaît davantage une croissance. En effet, pour faire face aux conditions exigeantes de la société, les consommateurs s’y intéressent de plus en plus. Ainsi, on se retrouve confronté à une conquête de plus en plus progressive des nootropiques dans tous les secteurs. Dans l’éducation, le nootropique est utilisé pour permettre une assimilation des différentes notions. Cependant, on remarque que les consommateurs ne respectent pas toujours le dosage recommandé. Beaucoup d’individus se retrouvent alors exposés aux effets secondaires des nootropiques. Alors, une vraie prise de conscience est nécessaire de la part des consommateurs. Ceci va de soi s’ils veulent préserver leurs santés et ne pas subir les effets secondaires des nootropiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *